élasticité et peau

Cela n’est pas un scoop : plus les années défilent, plus la peau la peau perd de son élasticité. Avec le temps, le corps produit moins de protéines de collagène et d’élastine, ce qui impacte directement la souplesse de l’épiderme. Comment contrer les effets du vieillissement cutané de façon efficace et durable ? Suivez le guide !

L’élastine et le collagène, combo gagnant pour une peau ferme et souple

Saviez-vous que la peau était l’organe le plus lourd et le plus vaste du corps humain ? À elle seule, elle représente 10 à 15 % du poids corporel total ! Et il est indispensable d’en prendre soin, car c’est loin d’être une simple enveloppe inerte. En effet, la peau est composée de plusieurs couches, de la plus superficielle à la plus profonde : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Chacune abrite des éléments répondant à des fonctions précises. Les fibroblastes constituent les cellules de la peau qui élaborent les protéines de collagène et d’élastine. La protéine de collagène donne l’aspect rebondi à la peau. Elle recouvre 75 % de la peau, et est aussi présente dans la majorité des tissus et des organes du corps.

L’élastine, quant à elle, habite dans la couche du derme. Cette protéine est produite en quantité moins importante que son cousin le collagène, mais elle représente quand même 90 % des fibres élastiques du derme. À titre de comparaison, une peau mature abrite 5 fois moins d’élastine qu’une peau jeune.

Si ces cellules se régénèrent intelligemment tout au long de l’existence, à terme, les tissus cutanés évoluent. L’élastine et le collagène sont générés en moins grande quantité. Le relâchement cutané entraîne naturellement des changements de texture de peau. La peau perd de son élasticité, de sa souplesse et de sa fermeté. Elle est moins extensible, son aspect apparaît froissé et moins lisse.

élastine et le collagène peau

Des causes multiples inhérentes à la perte de fermeté

La peau perd de son élasticité à cause de facteurs internes

Même quand cela ne se soupçonne pas à l’extérieur, votre organisme s’active de l’intérieur ! Comment expliquer que la peau soit de moins en moins élastique avec le temps ?

  • L’épuisement des fibres de collagène dans le corps : plus les années défilent, moins le corps génère de protéines de collagène. Couplée à la perte d’élastine, cette diminution impacte directement la peau. Le résultat est sans appel : elle perd en élasticité et en souplesse.
  • La perte d’acide hyaluronique : naturellement présente dans l’organisme, l’acide hyaluronique est une molécule qui aide la peau à conserver son tonus. Notre corps en produit environ 5 grammes chaque jour, ce qui garantit le renouvellement des tissus cutanés. Avec l’âge, cette production est moins efficace. Alors, l’eau est moins bien captée par la peau. Le manque d’hydratation l’assèche et l’empêche d’être aussi tonique qu’espéré.
  • Les troubles circulatoires : le cœur fonctionne comme une pompe ultra efficace. Il permet au sang d’atteindre les organes et les muscles, pour leur distribuer de l’oxygène et des nutriments. Il n’est pas rare que cette pompe soit déréglée, et qu’elle entraîne des troubles circulatoires s’installant durablement. Les causes héréditaires, la sédentarité, le surpoids ou encore le tabagisme viennent aggraver cela.
  • Les changements hormonaux : elles aiment brasser le chaud et le froid. Les hormones jouent un rôle capital sur notre bien-être. Le temps passant, leur production diminue fortement, notamment lors de l’apparition de la ménopause. Le visage et le corps sont moins hydratés et élastiques et finissent par se transformer. La peau s’affaisse.

La peau est moins ferme à cause de facteurs externes

Certaines composantes de notre environnement menacent la peau tout au long de la vie. D’ailleurs, la perte d’élasticité de la peau n’est pas forcément liée à l’âge, elle peut survenir n’importe quand. Il est donc urgent d’adopter une hygiène de vie saine et pérenne.

  • La grossesse : lorsqu’une femme tombe enceinte, son corps change. Le corps doit accueillir les nouveaux tissus adipeux et s’adapter aux nouveaux volumes. Heureusement, la nature est bien faite et sa peau s’adapte. Elle s’étend pour se conformer à la croissance du ventre et héberger le fœtus. Un chamboulement corporel qui laisse des traces éternelles !
  • L’exposition au soleil : trop s’exposer aux rayonnements solaires accélère et accentue le vieillissement cutané. Les rayons lumineux agressent la peau et invitent une quantité importante d’effets néfastes et irréversibles, tels que l’apparition de taches pigmentaires ou de rides. En plus, la peau perd en élasticité, en tonus, en fermeté et en hydratation naturelle.
  • Le tabac : une consommation trop importante de nicotine engendre l’apparition de rides plus marquées et d’un teint plus terne. Les substances contenues dans le tabac entraînent une diminution de la quantité d’œstrogènes, ce qui dynamise le phénomène de vieillissement prématuré de la peau, notamment chez la femme.
  • L’alcool : il déploie des effets inflammatoires, autant sur le corps que sur la peau. Riches en sucres, les boissons alcoolisées empêchent les cellules de se régénérer correctement. En effet, l’absorption d’alcool n’apporte pas de nutriments à l’organisme et cela se ressent. Le foie est affaibli, la fatigue est généralisée et le renouvellement cellulaire tourne au ralenti.

Tous ces facteurs sont synonymes de sacrées épreuves pour la peau ! C’est pourquoi il est essentiel de rétablir l’équilibre en eau de l’organisme. Comment anticiper efficacement les signes du temps ?

Booster l’élasticité de la peau

L’apparition des signes de la vie est inévitable. Chaque épiderme est unique et réagit à l’environnement dans lequel il baigne. Comment accompagner la peau pour cultiver au mieux son élasticité ?

L’exercice et l’activité physique

Pour obtenir une belle peau, il est indispensable de chasser la sédentarité ! La pratique sportive démultiplie les effets positifs sur le vieillissement général de l’organisme, plus particulièrement de l’épiderme. Le fitness aide à gagner en souplesse et à améliorer votre posture. Le cardio, très intensif, favorise l’élimination des toxines accumulées. Sa pratique recharge les cellules en minéraux et en nutriments. Avec la gymnastique faciale, vous vous attaquez spécifiquement au tonus de votre visage.

L’utilisation de vitamines et de compléments alimentaires

Les vitamines et les compléments alimentaires sont éminemment appréciés par le corps. En ciblant efficacement les produits, les effets positifs sur la peau se révèlent être bluffants. Par exemple le collagène en poudre pour la peau de Paratanga nommé “Collagen Beauty Superpowder” est un concentré d’efficacité. Les ingrédients 100 % sains qui composent ce complément de collagène marin boostent la production naturelle de collagène. Grâce à cette poudre, la peau est plus jeune et plus ferme, mieux protégée des rayons UV. La régénération cellulaire est également démultipliée.

Les procédures dermatologiques cosmétiques

Les dermatologues et les professionnels de santé ont participé à l’avènement de techniques esthétiques de pointe. Les injections d’acide hyaluronique, de toxine botulique ou les séances de laser promettent des résultats époustouflants. L’action de ces applications cliniques est très efficace puisqu’elle est menée en profondeur.

La chirurgie plastique

Elle a le vent en poupe depuis quelques années. La chirurgie plastique permet de contrer les effets du temps à n’importe quel stade. Dès lors que le relâchement de la peau ou l’excédent de graisse est trop important, recourir à une opération est recommandé.

Les crèmes

Elles font partie des indispensables pour raffermir la peau. Les crèmes de jour et de nuit sont de vrais boosters de jeunesse. Leur application décuple le renouvellement cellulaire. Par exemple, un sérum hydratant réunit des actifs permettant aux molécules d’agir en profondeur. À la clef ? Hydratation, fermeté et élasticité.

L’épiderme est un organe vivant qui évolue au fil du temps. Dès la trentaine, la peau perd de son élasticité. Pour qu’elle soit ferme et en forme, une multitude d’alternatives s’offrent à vous. Mais il faut aussi penser à son bien être et son hygiène de vie, par exemple avec l’aromathérapie.