cbd arthrose

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue. Elle touche plus de 300 millions de personnes dans le monde, dont environ 10 millions de Français ! Les malades qui en sont atteints souffrent de douleurs chroniques très handicapantes, avec une répercussion significative sur leur qualité de vie.

Malheureusement, il n’existe actuellement aucun traitement médicamenteux capable de guérir l’arthrose. Sa prise en charge consiste à réduire les phénomènes inflammatoires et les douleurs au niveau des articulations touchées grâce à de simples antiinflammatoires et des antalgiques (traitement purement symptomatique).

Ces médicaments, à la longue, entrainent de nombreux effets indésirables (fragilisation de l’estomac, atteintes rénales, atteintes hépatiques…). On a alors commencé à chercher des alternatives moins agressives. L’une des pistes les plus prometteuses pour soulager les douleurs liées à l’arthrose est l’utilisation du cannabidiol ou CDB.

Le CBD est-il vraiment efficace dans la lutte contre les douleurs liées à l’arthrose ? Quel est ou quels sont les mécanismes à l’origine de son effet antalgique ? Réponses dans le présent article.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Les articulations mobiles du corps humain, tels que le genou ou la hanche, sont formées par la mise en contact d’au moins deux extrémités osseuses tapissées par du cartilage. Ce dernier est un tissu très lisse qui sert à réduire les phénomènes de friction entre les surfaces articulaires.

L’arthrose est une maladie caractérisée par l’usure et la destruction de ce cartilage articulaire. Elle est généralement d’origine dégénérative, c’est-à-dire qu’elle est due à une perte des qualités naturelles du cartilage avec le vieillissement.

En effet, le vieillissement est la première cause de l’arthrose. Mais il existe d’autres facteurs qui précipitent son apparition tels que le port de charges lourdes, le surpoids, les déformations articulaires, la pratique intense de sport (sportifs de haut niveau), l’exercice de métiers pénibles (maçonnerie, couture…), etc.

L’arthrose se manifeste principalement par deux symptômes : la douleur et la raideur de l’articulation ou des articulations touchées. La douleur est généralement de type mécanique, c’est-à-dire qu’elle augmente d’intensité avec l’effort physique et s’atténue au repos. Mais parfois, il se produit une poussée inflammatoire au niveau de l’articulation et les douleurs persistent même au repos.

Quel est le traitement de l’arthrose ?

Pour le moment, il n’y a pas de traitement curatif pour l’arthrose. Les traitements utilisés ont pour unique objectif de limiter les douleurs, au mieux ralentir l’évolution de la maladie.

Voici donc l’arsenal thérapeutique dont nous disposons pour gérer un problème d’arthrose :

  • La correction des facteurs de risque : perte de poids en cas d’obésité (faire de l’exercice régulièrement, régime alimentaire équilibré), adaptation de l’environnement de travail ou carrément changer de métier…
  • Les antalgiques,
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens,
  • Les infiltrations de corticoïdes au niveau de l’articulation de manière ponctuelle,
  • L’injection d’acide hyaluronique au niveau de l’articulation ou « viscosuppléance »,
  • La chirurgie : corriger la déformation d’un membre, arthroplastie, remplacement de l’articulation par une prothèse…

La plus grande partie du traitement de l’arthrose repose sur l’utilisation quasi quotidienne d’antalgiques et d’antiinflammatoires non stéroïdiens dont les effets secondaires sont parfois redoutables.

soulagement arthrose

Quelle est la place du CBD dans le traitement symptomatique de l’arthrose ?

Les douleurs chroniques liées à l’arthrose sont souvent résistantes aux traitements antalgiques classiques. Face à un tel constat, il a fallu se tourner vers d’autres options thérapeutiques pour changer la donne. L’une d’entre elles consiste à utiliser des médicaments à base de cannabis, le cannabidiol pour être plus précis (ou CBD).

Pour rappel, le cannabidiol (CBD) est l’un des composants du cannabis capable de réduire certains types de douleurs. Il possède d’autres bénéfices qu’on découvre petit à petit avec les avancées de la recherche scientifique.

Il faut savoir que le CBD, contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), n’est pas psychoactif. Il n’entraine donc pas de dépendance et génère infiniment moins d’effets indésirables. Sa consommation est autorisée en France.

L’utilisation du cannabidiol dans le traitement de l’arthrose, mais aussi d’autres maladies rhumatismales et affections musculosquelettiques, est justifiée par ses propriétés anti-inflammatoires et son effet analgésique qu’il exerce via les récepteurs du système endocannabinoïde.

Afin que vous puissiez vous faire votre propre idée, nous allons vous résumer les conclusions de certaines études scientifiques ayant été menées dans l’espoir de prouver l’efficacité du CBD dans le traitement de l’arthrose :

  • L’étude « Cannabis médical et cannabinoïdes en rhumatologie : où en sommes-nous aujourd’hui ? » publiée en 2019 : il est actuellement compliqué de recommander les médicaments à base de cannabis dans le traitement des patients ayant des maladies rhumatismales chroniques (notamment l’arthrose) vu le peu d’études cliniques de grande envergure et bien contrôlées qui ont été menées.

Les possibles propriétés thérapeutiques du cannabis sont connues depuis longtemps. Il serait dommage de s’en priver. D’autant plus que les études sur les animaux se sont révélées encourageantes, contrastant avec les résultats sur l’homme qui sont souvent non concluants.

  • L’étude « Traitement de l’arthrose de la main et de l’arthrite psoriasique avec du CBD : essai clinique randomisé en double aveugle » publiée en 2021 : les patients ayant pris 20 à 30 mg par jour de CBD pendant 12 semaines n’ont pas vu leurs douleurs articulaires diminuées par rapport à ceux ayant reçu un placebo.
  • L’étude « Un espoir prudent pour le cannabidiol (CBD) en rhumatologie » publiée en 2020 : le gel à base de CBD n’a pas prouvé son efficacité dans le traitement des douleurs liées à la gonarthrose (arthrose du genou), l’activité physique régulière est plus efficace dans la réduction des symptômes induits par l’arthrose que le CBD.

Il existe un risque d’interaction médicamenteuse, les patients souhaitant initier un traitement à base de CBD doivent s’assurer d’obtenir un produit certifié et commencer par une petite dose à l’heure du coucher. Ils doivent également se fixer un objectif réaliste (légère amélioration des douleurs après une période assez longue de traitement bien conduit).

L’étude « Cannabidiol : une brève revue de son efficacité thérapeutique et pharmacologique dans la prise en charge des maladies articulaires » publiée en 2020 : l’administration de CBD possède un effet préventif vis-à-vis de l’arthrose sur le rat – le CBD possède une efficacité pharmacologique et biochimique en théorie, mais il y a un manque cruel d’études cliniques pour le prouver !

Si vous souhaitez aller plus loin… vous pouvez visiter Le comptoir du CBD Bio, qui vous en apprendra plus sur l’univers du CBD.