les granulés de bois

Face à la forte hausse des prix de l’énergie enregistrée depuis plusieurs mois, c’est la ruée sur les granulés de bois. La demande est d’ailleurs tellement forte cet hiver que la filière toute entière est sous tension, flirtant avec la rupture de stock.

Pourquoi une ruée sur les pellets ?

Gaz, fuel, électricité, les énergies voient leur prix de vente grimper toujours plus depuis des années. Depuis quelques mois, les hausses n’en finissent pas de se succéder et vont même en s’accélérant. Une tendance qui ne devrait pas s’inverser de sitôt puisque de nouvelles hausses de prix se profilent d’ores et déjà à l’horizon.

Si l’on prend l’exemple de l’électricité, le prix d’un kWh est ainsi passé de 0,1168 € en 2011 à 0,1740 € en janvier 2022. Le prix de l’abonnement suit la même trajectoire, passant à l’année de 82 € en 2011 à 137 € en janvier 2022.

Également appelés pellet, les granulés de bois ont également connu une hausse du prix de vente, tout comme le bois bûche ou les plaquettes forestières. La hausse des granulés de bois est toutefois bien plus proche de celle de l’inflation (Source : LeMarcheDuBois.com). Cela permet à cette forme d’énergie de rester bien plus avantageuse pour se chauffer. C’est donc pour retrouver du pouvoir d’achats que les Français s’équipent en masse avec des poêles à bois et commandent des pellets.

granulés de bois et prix énergie

Bientôt des ruptures de stock de granulés de bois ?

Durant l’hiver, la demande a considérablement augmenté. Les professionnels du bois énergie se refusent toutefois à parler de rupture de stock, mais davantage de tension dans l’approvisionnement.

Une flambée de la demande qui surprend

Il faut reconnaître que le stock de matière première est important en France. Toutefois, les professionnels de la filière reconnaissent volontiers que les chaînes de production et de transport se sont fait surprendre par l’ampleur de la demande. Le temps de se calquer sur cette dernière, cela a créé quelques difficultés passagères. Mais il n’y a aucune crainte à avoir, il y a suffisamment de granulés bois pour tous les utilisateurs. Cette hausse de la demande en granulés de bois a été renforcée par une consommation plus importante de la part des collectivités. Ces dernières remplacent au fur et à mesure leur chaudière au fuel en prévision des restrictions à venir dans ce domaine.

Une production de pellets qui se renforce

Si les fournisseurs de pellets se montrent rassurants, c’est que toute la filière française monte en puissance depuis quelques années déjà. Ainsi, sur le territoire tricolore en 2005, seules 50 000 tonnes étaient produites. En 2021, ce chiffre est passé à 2,4 millions de tonnes. (Source Ouest-France). Cette énergie renouvelable séduisant toujours plus de Français, d’autres sites de production doivent ouvrir ou s’agrandir d’ici à deux à trois ans, au total, une quinzaine. Le bois pour se chauffer à donc un bel avenir devant lui.

Pourquoi choisir les granulés de bois pour se chauffer ?

Si les granulés de bois séduisent autant de consommateurs, c’est en premier lieu pour des raisons pécuniaires. En effet, le bois de chauffage est bien moins cher à l’achat que n’importe quelle autre énergie. Opter pour un chauffage aux pellets permet de ce fait au moins de maîtriser le montant de sa facture énergétique, dans certains cas, de la réduire. C’est ainsi un aspect non négligeable, car ce poste de dépense est conséquent. Toute hausse du prix de l’énergie rime avec effritement du pouvoir d’achat. Les granulés de bois permettent donc de préserver ce dernier.

Toutefois, ce n’est pas là son seul atout. Les pellets, et plus généralement le bois de chauffage, sont une énergie renouvelable. En France, les forêts sont gérées de manière durable de façon à préserver cette précieuse ressource.

Par ailleurs, il faut rappeler que les pellets sont produits à partir des résidus de bois, ce qui permet de valoriser ce qui était auparavant un simple déchet.