triste depression hiver

Pour beaucoup, l’automne et l’hiver sont synonyme de morose et triste. Ils savent que durant cette période, ils sont moins en formes, ils ont l’impression d’être déprimés sans avoir de réelle raison. En général, c’est ce qu’on appelle un trouble affectif saisonnier, abrégé TAS. Ce trouble touche de nombreuses personnes qui parfois n’en sont même pas consciente. Hors, cela peut être parfois devenir vraiment compliqué à vivre.

Dans cet article, nous allons découvrir ensemble comment combattre et vaincre ce trouble affectif saisonnier.

Qu’est-ce que le TAS ?

L’explication la plus simple est celle-ci : Le trouble affectif saisonnier, ou TAS, est un trouble de l’humeur qui appairait durant l’automne et l’hiver. On le nomme également «dépression hivernale récurrente».
Les symptôme sont très proches de ceux de la dépression «classique», mais apparaissent en général durant les saisons évoquées précédemment :

  • Vous n’êtes pas d’humeur, vous êtes désespéré pour des raisons que vous avez du mal à comprendre.
  • Votre énergie générale est détérioré. Vous ne vous sentez pas en forme.
  • Vous perdez toute forme de motivation. De plus, votre concentration n’est pas au beau fixe lorsque vous arrivez à vous lancez dans quelque chose.
  • Vous êtes anxieux, et très facilement irritable. Tout le monde vous tape sur les nerfs !
  • En général, le TAS peut s’accompagner d’une perte de libido.

Si vous vous sentez concernés par certains de ces points, il y a des chances pour que vous soyez touché par le TAS. Dans la suite de cet article, nous allons vous présenter plusieurs solutions.

Qui est touché par ce genre de trouble ?

Tout le monde peut être touché par ce trouble. Cependant, d’après les statistiques, il semblerait qu’il y a 3 fois plus de femmes atteinte que d’hommes.
Cela touche également les personnes habitant dans des régions du monde où le soleil est moins présent.

Il semblerait qu’environ 2 à 3% de la population soit touché par le TAS.

Est-ce qu’il y a des solutions combattre le TAS ?

Il existe plusieurs solutions, plus ou moins naturelles, qui peuvent vous permettre de lutter contre le trouble affectif saisonnier.

Dans cet article nous allons nous consacrer aux solutions qui respectent le plus le corps et l’esprit. Si vous souhaitez prendre des médicaments, ce que nous ne recommandons pas en tant que premier traitement, vous pouvez consulter directement votre médecin traitant. Dans l’article suivant, pourrez également trouver plus d’informations sur le trouble affectif saisonnier.

Profiter du grand air lorsqu’il fait jour

En général, le TAS vient d’un manque d’exposition à la lumière naturelle du soleil. C’est pourquoi il est recommandé de profiter des rayons du soleil lorsqu’il fait jour. Marchez pendant une 30ène de minutes dans la rue ou dans un parc, ou lisez un livre assis sur un banc au soleil. Cela aura l’avantage de vous faire prendre l’air, de vous détendre, et surtout de vous faire profiter du soleil.

Si vous travaillez tôt le matin, et que vous finissez tard le soir. Peut être ne verrez vous pas le soleil. Dans ce cas, profitez de votre pause déjeuner pour manger dehors s’il ne fait pas trop froid.

La luminothérapie, le soleil directement dans votre maison

C’est sans doutes une des solutions les plus simples à mettre en œuvre pour les personnes qui travaillent beaucoup et qui n’ont pas le temps d’aller dehors pour profiter du soleil naturel.

Il existe aujourd’hui d’excellente lampe de luminothérapie à des prix très corrects. Vous pouvez également opter pour un simulateur d’aube de bonne qualité qui aura l’avantage de vous réveiller d’une façon naturelle, tout en vous faisant profiter des effets de la luminothérapie dès votre réveil.

L’idée de la luminothérapie est de vous offrir tout les bienfaits des rayons naturels du soleil, grâce à une lampe spéciale.
Vous pourrez l’utiliser pendant que vous prenez votre petit déjeuner, ou même pendant que vous travaillez si votre boss n’y voit pas d’inconvénient.

Faites du sport !

Un conseil qui peut paraître évident, et qu’il est pourtant importer de rappeler. Faire du sport permet à votre corps de libérer des endorphines. Cette hormone lié au bonheur et au bien être.

Si vous souhaitez un effet encore plus puissant pour lutter contre le trouble affectif saisonnier, faites vos exercices en extérieur, ce qui vous permettra d’avoir un boost d’endorphine, en plus de profiter des rayons naturels du soleil.

Avec ces solutions, vous devriez être en mesure de lutter efficacement contre le TAS. Si ce n’est pas le cas, prenez rendez-vous avec un spécialiste, il existe d’autres traitements qui pourrait mieux vous correspondre.