différences graines de cannabis

Depuis que l’Homme est devenu agriculteur, il a fait évoluer de nombreuses plantes avec lui, notamment par la sélection des espèces. On pense évidemment au blé qui ne produisait à l’origine qu’un petit épi malingre et qui, au fil des générations, s’est transformé radicalement pour devenir la plante que l’on connaît aujourd’hui. Avec les techniques de plus en plus développées des ingénieurs biologistes, beaucoup de plantes permettent d’adapter les modes de culture en fonction des contraintes.

C’est notamment le cas pour les graines de cannabis. La législation différente en fonction des pays et les attentes en termes de récolte sont sûrement deux des raisons principales qui ont poussé les spécialistes à créer de nouveaux types de plants. En résulte des différences entre les graines de cannabis qui permettent à tout type de cultivateur de pouvoir choisir son produit en fonction de ses besoins, de ses attentes mais aussi de ses impératifs de culture. Explications.

Des graines de cannabis aux propriétés variées

Les différences entre les graines de cannabis résultent de tout le savoir des ingénieurs biologistes qui utilisent maintes techniques pour faire évoluer l’offre du marché. Les types de graines traditionnelles sont encore largement appréciés des cultivateurs, notamment en raison de l’engouement généralisé pour l’authenticité et le retour vers la terre, qui caractérise fondamentalement notre société. Mais les meilleures graines de cannabis se présentent aussi sous d’autres formes.

Sur le site spécialiste High Supplies par exemple, on trouve des graines de cannabis féminisées. Celles- ci permettent de ne voir grandir que des pieds femelles dans son espace de culture, un point essentiel pour les cultivateurs dont le rendement est la priorité. Ceux qui préfèrent la rapidité des cycles se tourneront aussi vers les graines à autofloraison qui réduisent drastiquement le temps de floraison des plants et assurent donc plusieurs récoltes par saison.

graines de cannabis

Choisir en fonction des différences entre les graines de cannabis

Pour bien choisir en fonction des différences entre les graines de cannabis proposées sur le marché, il est donc important de définir ce qui est prioritaire pour le cultivateur. Encore une fois, ceux qui préfèrent laisser le temps au temps se tourneront plutôt vers les graines traditionnelles, surtout s’ils sont débutants et qu’ils cultivent en extérieur car ce type de graine est généralement le plus robuste et le plus facile à cultiver.

Pour les autres, ceux qui priorisent le résultat à la méthode, il faudra choisir ce qui est le plus important en termes de récolte. Les graines féminisées sont un excellent moyen de limiter les besoins en termes de surveillance des plants puisque les cultivateurs auront l’assurance de ne voir pousser que des pieds femelles sur leur espace. Et donc de ne pas devoir intervenir rapidement pour éliminer les pieds mâles avant qu’ils ne pollinisent les femelles et impactent la récolte.

Les contraintes de la culture cannabique

Les différences entre les graines de cannabis sont aussi de précieuses aides pour adapter la nature des pieds aux contraintes de l’espace de culture. Par exemple, les graines à autofloraison permettent non seulement de réduire le temps de floraison à 4 ou 6 semaines au lieu des 3 mois habituels mais elles assurent aussi un développement en hauteur moindre. Ceci est particulièrement intéressant pour les cultivateurs qui ne disposent que peu d’espace.

Ceux qui cultivent en intérieur par exemple auront ainsi un bon moyen de produire des récoltes intéressantes sans avoir à occuper trop d’espace. Quand on sait qu’un pied à autofloraison autorise 4 à 5 récoltes par saison, on comprend vite l’intérêt de ce genre de graine ! En outre, chaque graine proposée par les sites spécialisés affiche des particularités en matière de préférence environnementale. Certaines sont particulièrement résistantes au froid ou aux intempéries et il vous sera toujours précisée si une graine se cultive à l’intérieur ou à l’extérieur.