alcool français

Le premier pays de la gastronomie est certainement aussi connu pour le contenu de ses assiettes que pour celui de ses verres. En effet, en France, on ne néglige jamais de ravir les palais des convives avec une boisson à la hauteur de la qualité des plats. Quelle que soit la période, l’occasion ou le lieu d’une réunion, on trouve toujours une bonne bouteille pour accompagner les mets voire même pour les précéder. A moins que l’alcool servi par l’hôte ne soit justement là pour faire passer les agapes un peu trop généreuses.

La tradition et le paysage agricole français offrent de multiples possibilités aux amateurs de spiritueux. Chaque région a ses propres goûts et coutumes et en matière d’alcool les Français sont en plus assez ouverts, ce qui leur fait apprécier nombre de produits venus d’ailleurs, rapidement intégrés aux habitudes du quotidien. Grâce à l’expertise de certains professionnels reconnus, comme le site Emileetmarguerite.fr, on peut ainsi naviguer de saveur en liqueur et pour vous aider à faire votre choix, voici un petit guide des alcools typiquement français les plus connus. Détails.

Des alcools typiquement français que le monde nous envie

Certains des alcools typiquement français les plus connus font partie de la panoplie nécessaire à toute réception de qualité. On pense bien sûr à tous les vins de France qui pour certains s’arrachent à prix d’or dans les salles de ventes aux enchères mais les alcools plus forts ou plus liquoreux occupent également une place de choix dans le petit monde des spiritueux internationaux. Et le plus demandé d’entre eux est certainement le Cognac.

Issu d’une terre d’excellence de la viticulture, le Cognac est en effet une boisson de prestige que l’on sert aux invités en digestif ou bien à l’apéritif. Tout comme son cousin l’Armagnac, il fait partie de ces alcools made in France hauts de gamme bien connus de par le monde. Plus régional mais tout aussi réjouissant, le Calvados jouit lui aussi d’une renommée internationale mais c’est majoritairement dans les bistrots et les familles françaises que l’on partage ce petit goût de pomme, qui a du retour, avec plaisir et convivialité.

alcool apéritif

L’apéritif, une tradition française

Pour ceux qui préfèrent s’humidifier le gosier avant de le remplir de douceurs plus consistantes, la culture française propose une large gamme d’apéritifs de toutes sortes. Là encore, le régionalisme de notre beau pays s’exprime dans toute sa splendeur. Dans le Sud, le vrai, on commence bien souvent la soirée avec un Pastis bien humide, agrémenté de quelques glaçons, éventuellement accompagné de quelques olives et surtout d’une bonne bande de copains.

Plus haut, dans les Charentes, c’est le Pineau qui remporte tous les suffrages à l’apéro. Au point que certains artistes lui ont même dédiés des poèmes inspirés. La région de Pontarlier, plus à l’Est, est quant à elle amoureuse depuis des siècles de la Fée Verte, autre nom de l’Absinthe. Un des alcools typiquement français associés à la littérature et dont le succès mystique a essaimé dans toutes les régions de France. Tout comme le Vermouth, que l’on produit dans un grand nombre de terroirs différents.

Des alcools au charme exotique intégrés aux habitudes françaises

Explorer les saveurs proposées par les alcools typiquement français les plus connus suffiraient à remplir plusieurs vies d’esthète gustatif. Néanmoins, les Français ne sont pas toujours aussi chauvins que certains semblent le croire et jamais ils ne se cantonnent aux boissons que leur offrent les plus proches de leurs terroirs. Ainsi, certains alcools viennent de loin pour imprégner l’hexagone tout en étant parfaitement intégrés aux habitudes de ses habitants.

Le Rhum
par exemple est largement consommé en France. L’histoire commune des colonies et de la métropole a produit un intérêt jamais démenti par les populations de Bretagne, de Loire Atlantique ou même des régions du Nord pour cet alcool chaleureux et festif. On pourrait également citer le Gin, la Vodka et bien sûr le Whisky, tous alcools aux saveurs et origines multiples mais qui furent adoptés avec intérêt par les palais français. Car en la matière, la France dispose d’un socle de connaissances et d’un nombre d’amateurs éclairés important.