Grâce aux différentes innovations technologiques de ces dernières années, les protections hygiéniques sont toujours plus performantes en terme d’absorption. Mais ces produits sont aujourd’hui très controversés car ils sont responsables d’un grand nombre d’irritations intimes. Pour répondre à cette problématique, certaines marques spécialisées dans l’hygiène féminine ont décidé de se tourner vers le bio pour la santé des femmes mais aussi pour l’environnement.

Un rapport inquiétant pour les femmes

Tous les mois, c’est plus de 300 millions de serviettes et de tampons hygiéniques qui sont utilisés par 20 millions de femmes en France. Et bien souvent, personne ne se posent de questions sur leur composition. Mais en 2018, un rapport de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) a démontré la présence de résidus toxiques dans ces protections féminines. Il faut savoir que ces éléments sont cancérogènes et qu’ils sont reconnus comme perturbateurs endocriniens.

Ces produits chimiques peuvent provoquer des allergies et des irritations. Et les polymères chimiques qui permettent l’absorption du sang peuvent piéger le flux menstruel. Tous ces effets secondaires ne sont vraiment pas bons pour la santé intime des femmes. C’est pourquoi, les protections bio sont de bien meilleures alternatives pour protéger sans irriter pendant les règles.

Des produits plus respectueux de la santé et de l’environnement

Cela fait plus de 20 ans que les entreprises vendent des protèges slip bio en coton suite à de nombreuses plaintes des consommatrices. Effectivement, les protections traditionnelles sont assez nocives pour la santé à cause des agents blanchissants utilisés pour leur fabrication. Bien souvent, c’est le chlore qui provoque des irritations intimes et qui en plus pollue les rivières et génère un grand nombre de dioxines.

Les productions de coton bio n’utilisent pas d’intrants chimiques et ne sont pas toxiques. Elles se servent uniquement de produits formés dans la nature grâce à l’action du soleil et de l’eau. Cela permet de protéger la santé des femmes, des producteurs et de l’environnement.

Des gammes biodégradables

Depuis 2010, des marques proposent des protections menstruelles fabriquées uniquement avec des matériaux renouvelables. En effet, les parties directement en contact avec la peau ainsi que le cœur absorbant sont 100 % en coton biologique. Et le voile protecteur des serviettes est conçu à partir d’un composé végétal. En ce qui concerne les tampons, leur applicateur est à base de canne à sucre.

Autrement dit, vous avez la possibilité de trouver des gammes de produit hygiéniques totalement biodégradables.

Il existe donc des serviettes et des tampons biodégradables. En effet, ils sont détruits au bout de 6 mois. Par ailleurs, ces produits sont très semblables aux protections périodiques classiques. Et ils s’utilisent de la même façon. Autrement dit, sur le plan hygiénique, il n’y a pas vraiment de différences avec vos protections habituelles.

Mais c’est leur composition qui diffère de celle des serviettes et des tampons traditionnels. En effet, les produits biodégradables ne contiennent aucune matière plastique ou chimique. Ce qui veut dire qu’ils ne provoquent pas d’irritations ou de démangeaisons car ils ne sont tout simplement pas toxiques.