Vous avez de la cellulite qui vous gêne pour vous exhiber en maillot de bain à la plage ? Que ce soit sur les fesses, les cuisses, les bras ou encore le ventre, la cellulite est inesthétique. Dans certains cas, elle entraîne même de sérieuses complications comme une compression des nerfs ou un resserrement des vaisseaux sanguins. Si vous avez suivi un régime et fait du sport, mais que le résultat reste le même, vous devrez peut-être essayer la cryolipolyse. Découvrez comment cette technique peut vous aider à éliminer vos bourrelets disgracieux !

En quoi consiste la cryolipolyse ?

La cryolipolyse est une méthode innovante récemment utilisée en médecine esthétique. Elle est basée sur un phénomène connu des propriétés du froid sur la peau : l’effet Peltier.

Le principe est simple. Il s’agit de maintenir l’applicateur au niveau de la partie concernée du corps, en vue d’aspirer un maximum de calories dans les cellules adipeuses en baissant la température de la peau. C’est une sorte de grosse ventouse équipée d’un extracteur de chaleur par électrodes.

cellulite cryolipolyse

En moyenne, la température idéale pour détruire les cellules graisseuses est de moins de 3°C et peut même descendre plus bas. Les tissus graisseux gèlent rapidement en passant en dessous de 0°C, entraînant la mort des cellules sans abîmer les tissus voisins. Pauvres en acides gras, ces derniers sont moins sensibles au froid. Les cellules mortes s’éliminent naturellement dans les semaines suivantes.

En réalité, la cryolipolyse produit ce que l’on appelle apoptose, qui consiste en une dégradation lente des cellules graisseuses chargées en toxines.

La combinaison entre la température appliquée, la durée de la procédure et la distance entre les plaques de refroidissement changent en fonction de la zone à traiter et de l’épaisseur de l’amas graisseux, raison pour laquelle il ne doit être pratiqué que par un spécialiste en médecine esthétique à Bordeaux ou dans une autre grande ville. Il faut impérativement que l’expert posséde les qualifications et le savoir-faire nécessaires à l’intervention.

La cryolipolyse peut vous aider à gommer vos bourrelets disgracieux en vue de redessiner votre silhouette. Il n’y a ni recours aux aiguilles, ni à une injection, ni à la chirurgie.

Sachez cependant que ce n’est pas une méthode destinée à perdre du poids. Elle est inefficace en cas de surcharge pondérale, car il s’agit uniquement d’un traitement localisé.

La cryolipolyse pour se débarrasser des bourrelets disgracieux

La cryolipolyse est destinée aux personnes qui souhaitent se débarrasser des bourrelets disgracieux présents sur certaines parties de leur corps, provoquant une gêne, des complexes et parfois des douleurs locales.

Elle est indiquée en cas d’excès de gras localisé, pouvant toucher différentes parties du corps, à l’instar des cuisses, du ventre, des poignées d’amour, des bras, des genoux, du dos et même des zones difficiles à traiter comme le double-menton, le pli sous-fessier qui a tendance à alourdir les jambes ou encore le pli du soutien-gorge.

Sachez toutefois que cette méthode n’est pas indiquée chez les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que pour les personnes souffrant de pathologies au froid ou de hernie.

Hormis cela, elle est aussi inefficace sur la cellulite aqueuse liée à la rétention d’eau ou à une mauvaise circulation sanguine, ainsi que sur la cellulite fibreuse, dure et douloureuse.

Une technique indolore et efficace

Cette nouvelle technique contre la cellulite offre un résultat satisfaisant et rapide par rapport à d’autres méthodes. Grâce à la cryolipolyse, vous pourrez retrouver une silhouette bien dessinée, débarrassée des masses graisseuses.

L’avantage avec cette méthode est qu’elle est aussi indolore, même appliquée sur les cellulites les plus rebelles. Comme il n’y a pas de recours à la chirurgie, elle ne génère aucune cicatrice ni lésion cutanée. Elle agit uniquement sur les tissus graisseux.

Le recours à un professionnel : la garantie d’une intervention fiable et efficace

Recourir à un professionnel est la garantie d’une intervention sécurisée, fiable et efficace, dans la mesure où c’est une opération délicate. Seul un spécialiste est habilité à réaliser la cryolipolyse, car l’intervention demande de la technicité et du savoir-faire.

Il appartient à celui-ci de déterminer le nombre de séances et l’espacement nécessaires pour chaque patient. Dans la plupart des cas, cette méthode est utilisée dans le domaine de la médecine esthétique.

Le choix de l’appareil est aussi crucial et se tourner vers un expert garantit l’utilisation d’une machine fiable et de haute qualité. Le spécialiste saura gérer en toute aisance la manipulation de la machine et le contrôle de la température, en veillant à ce qu’elle ne soit trop basse.

Durant l’utilisation de l’appareil, il faut en effet s’assurer que la réfrigération soit homogène, étant donné qu’une réfrigération limitée ou une cinétique de réfrigération trop lente provoque des hématomes par extravasation sanguine ; tandis qu’une réfrigération trop intense entraîne une brûlure par le froid.

Quant à la cupule de l’appareil, elle doit être souple pour une aspiration optimale et pour éviter une perte d’étanchéité ou une blessure de la peau. Elle doit être dotée d’un cryoprotecteur, protégeant la peau de la brûlure par le froid.

cryolipolyse pour éliminer la cellulite

Comment se déroule la séance de cryolipolyse ?

Avant d’effectuer toute intervention, le médecin réalise un diagnostic afin d’étudier votre silhouette et déterminer la qualité de votre peau, l’épaisseur des plis cutanés et votre poids. Il pince les petites zones de graisses en vue d’identifier les endroits à traiter, et prend des photos des zones à traiter sous tous les angles.

Pendant la séance, le spécialiste place l’applicateur, qui est relié à la machine centrale servant à aspirer les graisses. Après utilisation de l’appareil, il procède à un massage de la zone pour réchauffer et détendre les tissus.

À la fin d’une séance, des rougeurs, de petits gonflements ainsi qu’une sensation de gêne peuvent apparaître. Ils disparaissent toutefois dans les quinze jours qui suivent. Cependant, on peut reprendre immédiatement les activités.

L’intervention dure généralement une heure par zone ; tandis que le nombre de séances varie en fonction de la profondeur du tissu adipeux et de la réduction souhaitée. Souvent, il faudra compter 2 à 3 séances, espacées de 3 à 4 semaines, pour obtenir un résultat concluant.