La porte d’entrée constitue le premier élément visible de votre habitation qui est sans aucun doute la plus importante. Elle protège contre les infractions et habille votre logement, elle doit donc être choisie avec soin. Quel matériau est le plus performant et sûr ? Quelle modèle choisir ? Et quel le prix ? Ce sont les questions à poser avant de choisir votre porte d’entrée. Découvrez les éléments de sélection !

Bien choisir sa porte d’entrée sécurisée

La première chose que voient les visiteurs, est la porte d’entrée. Elle les accueille et plus précisément, offre un premier aperçu de la maison. Son rôle est de protéger l’habitation contre des éventuels cambriolages et aussi de permettre de bénéficier d’une isolation acoustique et thermique.

Les ouvertures comme les fenêtres et les portes d’entrée doivent être choisies avec soin pour résister aux tentatives d’effractions éventuelles. Quel que soit le type, que ce soit vitré, PVC ou alu, il doit tenir son rôle de protecteur et d’isolant afin d’assurer la sécurité aux occupants de la maison et d’apporter tous les conforts en isolation.

Choisir ses portes d’entrées, c’est également choisir des performances d’isolation acoustique et thermique. Chaque matériau possède des points forts et faibles, il est donc nécessaire de ne pas se baser seulement sur son esthétique, mais aussi sur sa résistance.

Les différents types de porte d’entrée

Peu importe les types de portes d’entrée choisis, l’installation doit être complètement sécurisée, car il en va de la sécurité de la maison et des occupants. Le choix se fait en fonction de la dimension, de la couleur, de la sécurité et du matériau.

La porte d’entrée pleine présente un très bon rapport qualité/prix. Elle est sécurisante et offre d’excellentes performances en termes d’isolation thermique et phonique. Malgré son aspect massif, plus lourd et robuste, elle propose un large choix de couleur et de style.

La porte d’entrée vitrée offre une bonne lumière naturelle dans la maison. Elle est légère et esthétique et peut être munie de double, ou voire même de triples vitrages. Elle apporte une touche d’élégance à l’habitation. Elle est la meilleure la solution pour garantir une bonne isolation. En termes de sécurité, elle est équipée de double ou triple vitrage retardateur d’effraction, ce qui garantit une intimité totale.

Pour une intimité et une belle luminosité, la porte d’entrée semi-vitrée est le bon choix. Elle assure une bonne isolation, de la sécurité si le choix se rapporte sur un vitrage bien sécurisé et de l’esthétique, c’est un compromis parfait entre la porte d’entrée vitrée et celle de la pleine.

Quel matériau pour ses portes d’entrées ?

Le bois est un matériau authentique, robuste et résiste aux différentes conditions météorologiques. Le chêne reste l’essence noble, même si les bois exotiques sont de plus en plus utilisés pour leur esthétique et leur robustesse. Le bois présente un excellent rapport qualité / prix, mais demande d’être entretenu régulièrement. La porte en bois reste une valeur sûre en termes de résistance et d’esthétique, même si elle se fait écarter par les autres portes.

Le PVC est le matériau qui ne nécessite aucun entretien, et c’est l’un de son principal avantage. Il est économique et offre d’excellentes qualités en matière d’isolation acoustique et thermique. Il s’adapte à tout type de construction, que ce soit ancienne ou neuve et convient parfaitement à une rénovation. La porte d’entrée en PVC est résistante et dispose d’une incroyable durée de vie. Elle résiste aux chocs et aux différentes conditions météorologiques. Elle est la meilleure solution pour une maison située dans des régions pluvieuses.

Pour garantir une bonne sécurité contre les effractions, optez pour une porte d’entrée en métal. Elle est robuste, résiste aux intempéries et ne nécessite pas d’entretien.

L’aluminium est un matériau léger, solide et durable. La porte d’entrée en alu est idéale pour les maisons au bord de mer, car elle ne se rouille pas. Avec son style épuré et ses couleurs infinies, elle est devenue le design préféré des architectes.

Pour l’acier, les constructeurs l’utilisent souvent pour les portes standards. Il ne nécessite que peu d’entretien, est anti-feu et résistant. Mais en termes de couleurs et modèles, la porte en acier est limitée.

Les portes en fibre de verre sont la meilleure solution inaltérable. Elles sont très résistantes aux intempéries et aux chocs. Leur entretien est facile, il suffit de les laver avec un coup d’éponge. Elles isolent très bien du froid et sont inaltérables. Elles assurent également une excellente isolation thermique et imitent l’esthétique des portes en bois.

La porte d’entrée en verre offre beaucoup de lumière naturelle à l’intérieur de la maison. On combine souvent cette matière avec le métal ou le bois, car il est rare qu’elle soit totalement en verre. Elle est bien isolée et difficile à casser, car certaines sont équipées de double ou triple vitrage, ou du verre anti-effractions avec 3 niveaux de sécurité.

La porte d’entrée pour une bonne sécurité

Environ 80% de cambriolages se font au niveau de la porte d’entrée. Il est donc nécessaire de bien sécuriser les fermetures et les ouvertures de la maison. La porte blindée est la sécurité la plus élevée. A noter que sa résistance est variable en fonction du modèle et elle demande beaucoup de budget, que ce soit pour la pose ou l’acquisition.

La porte d’entrée doit aussi être équipée d’une serrure antieffraction pour éviter les cambriolages. Cette serrure est imposée par la norme A2P dont la résistance aux infractions varie entre 5 à 15 minutes. A2P1 pour 5 minutes, A2P2 pour 10 minutes et A2P3 pour 15 minutes.

Faire blinder la porte d’entrée existante est beaucoup moins cher que l’achat d’une porte blindée. Il peut se faire en partie ou en intégralité. Le blindage consiste à installer une nouvelle serrure antieffraction et à habiller la porte existante avec de l’acier qui est un matériau solide, résistant et garantit une sécurité contre les effractions.

La porte d’entrée peut être équipée d’une serrure anti-perçage ou anti-arrachage, si le budget ne permet pas de bénéficier d’une porte blindée. L’installation d’un kit de cornières anti-pinces et le renforcement de dormant à l’aide d’une barre en métal, peuvent être aussi appliqués. La porte semi-vitrée peut être équipée d’un verre feuilleté.

A noter que la pose de ces dispositifs nécessite un savoir-faire et des expériences en la matière. Il est donc nécessaire de demander des conseils auprès d’un professionnel.