Les taches sombres sous les aisselles sont tout aussi laides à voir que des sourcils mal épilés. Pour y remédier efficacement et sans casser la tirelire, on opte pour les remèdes naturels. Les légumes, les agrumes et les huiles végétales sont les meilleurs alliés, associés à de bonnes habitudes d’hygiène corporelle.

Un gommage des aisselles, une fois par semaine

Une fois par semaine, on procède à l’exfoliation de la peau, aussi bien du visage que du reste du corps. Seulement, on a tendance à négliger une partie essentielle : les aisselles. Au fil du temps, elles prennent une couleur plus sombre que l’ensemble. Pour leur rendre une jolie couleur, mieux encore, pour les éclaircir, on ne le négligera plus à partir d’aujourd’hui. Il faudra également leur faire profiter d’une petite séance de gommage.

En réalité, les aisselles noircissent à cause des poils incarnés ou des peaux mortes qui s’y accumulent. Pour cela, on emploie le même gommage pour le visage pour leur rendre leur éclat. Bien entendu, il faudra être patient pour que la couleur de la peau à ce niveau s’améliore.

Il est inutile de se ruiner dans des produits promettant monts et merveilles. Tout ce dont on a besoin se trouve déjà… dans la cuisine ! On citera en premier le sucre. Pour ce faire, l’on mélangera une tasse de sucre, brun de préférence, avec trois grandes cuillères d’huile d’olive. On obtiendra ensuite une pâte relativement rugueuse. On appliquera l’opération sur une peau préalablement nettoyée et humide. On masse les aisselles trois petites minutes, ensuite on rince abondamment à l’eau claire pour faire disparaître les cristaux de sucre. Pendant les 2 premières semaines, on procèdera à deux exfoliations des aisselles.

Une autre technique consiste à utiliser le bicarbonate de soude. Comme dans la première technique, l’on veillera à éliminer le reste de déodorant à l’eau. D’un autre côté, on prépare une pâte à base d’eau ou de jus de citron et de bicarbonate de soude. Une fois prête, la pâte pourra être posée sur les aisselles. On masse légèrement et on laisse reposer une dizaine de minutes avant de rincer. On procèdera à cette opération une fois par jour, préférablement, le soir avant d’aller se coucher, pendant les deux premières semaines.

L’orange et la pierre ponce sont deux autres moyens pour éclaircir les aisselles. La méthode de l’orange est relativement longue. En effet, il faudra d’abord faire sécher le zeste du fruit au soleil. Puis on le râpe, pour ensuite mélanger la poudre à du lait ou de l’eau de rose pour obtenir une pâte après dilution. Enfin, on applique la mixture sous les aisselles et on rince à l’eau froide après 10 minutes de pause. En ce qui concerne la pierre ponce, il suffit de la mouiller légèrement et de la frotter délicatement contre les aisselles pour déloger les peaux mortes.

Des ingrédients magiques pour éclaircir les aisselles

Toujours au rayon cuisine, de nombreux ingrédients y sont disponibles pour éclaircir les aisselles. On mentionnera notamment la pomme de terre. On l’épluche et la découpe en rondelles pour ensuite les frotter sur les zones sombres des aisselles, mais également des coudes et des genoux. On laisse le tout sécher pendant 10 minutes avant de tout nettoyer à l’eau.

Un autre légume est tout aussi intéressant, à savoir le concombre. On procèdera à l’éclaircissement des aisselles de la même manière qu’avec une pomme de terre. Pour plus d’efficacité, on rajoutera quelques gouttes de jus de citron et une petite cuillère de curcuma pour obtenir une pâte. On appliquera le mélange sur la peau durant une demi-heure avant de rincer.

On peut également citer l’huile de noix de coco, que l’on appliquera sur la peau et qu’on laissera pénétrer dans l’épiderme pendant un quart d’heure. On fera cette opération de préférence avant de la douche. Ensuite, on nettoiera avec du savon doux et beaucoup d’eau pour ne pas laisser de film gras. Par ailleurs, cette matière est naturellement riche en vitamine E. Ce qui ne fera qu’éclaircir et hydrater la peau de manière efficace. Cette technique peut être appliquée tous les jours. De plus, cette huile est un déodorant naturel.

Adieu le rasoir, bienvenue l’épilation sous les bras

L’on dit souvent que prévenir est mieux que guérir. Pour éviter que les aisselles ne prennent une couleur sombre, il faut mieux éviter le rasoir. Pour néanmoins se débarrasser des poils disgracieux, il convient donc d’investir dans une séance d’épilation. L’autre alternative pour les plus pressés est les crèmes dépilatoires. Sachant que l’épilation et la dépilation empêchent la formation de poils incarnés, on a moins de risques de finir avec des aisselles plus sombre que la peau du bras.

À lire également : comment avoir une belle peau bronzée cet été 2019.