visiter Auschwitz

Visiter Auschwitz ne constitue pas une excursion comme les autres. C’est en effet un lieu qui rappelle l’un des pires épisodes de l’Histoire. Cette visite nécessite une certaine préparation sur le plan physique et mental. À quoi s’attendre alors lors de votre visite à Auschwitz ? Pour vous aider à bien vous préparer, voici un aperçu de ce qui vous attend à Auschwitz.

Ce à quoi vous devez vous attendre en arrivant à Auschwitz

Auschwitz. Si pour certains ce nom évoque l’effroi, pour d’autres, il ne s’agit que d’un point important de l’Histoire. Auschwitz est bien plus qu’un vestige historique. C’est le témoin de ce que les humains peuvent faire de pire. Auschwitz regroupe en effet des camps de concentration et d’extermination utilisés durant la Seconde Guerre Mondiale par les nazis. Alors qu’il s’agissait en théorie de camps de travail, en réalité, les nazis en ont fait des lieux de détention où les personnes qui y étaient enfermées subissaient d’horribles maltraitances. Il ne s’agit donc pas d’une visite anodine.

Se rendre à Auschwitz nécessite une bonne préparation psychologique, car chaque partie du site est liée à un épisode macabre du passé. Lors de la visite guidée, le contexte historique sera forcément relaté, ce qui n’est pas toujours facile à entendre pour les plus sensibles.

Le guide vous montrera des affaires ayant appartenu aux victimes. Ces affaires ont été très bien conservées, ce qui rend les choses encore plus tristes. Sachez qu’Auschwitz est un lieu lourd d’émotions. Si vous cherchez un voyage à Auschwitz tout compris pour découvrir ce lieu chargé d’histoires, rendez-vous sur internet où des sites spécialisés proposent diverses visites.
visite Auschwitz

L’histoire d’Auschwitz et ce qui a conduit à sa création

Pour la petite histoire, Auschwitz, de son nom polonais Oswiecim, est une ville située à 50 km de Cracovie. Dans les années 1900, cette ville connaît un important essor économique, grâce notamment à sa gare de chemins de fer. Les usines des environs, qui sont situées à Bohème et en Haute-Silésie, attirent beaucoup de travailleurs. Il est donc important d’investir dans la construction de logements pour héberger toute cette main-d’œuvre. C’est ainsi que furent construites les premières installations d’Auschwitz. Plus tard, ces constructions serviront de baraquements aux Allemands, qui en feront un camp de concentration. Ce camp sera installé sur presque 200 hectares de terrain.

En 1939, la Wehrmacht, c’est-à-dire l’armée allemande, occupe la ville d’Oswiecim. Plus tard, celle-ci sera annexée par le régime du Troisième Reich. Avant cet épisode, la ville comptait près de 12 000 habitants, dont approximativement 6 000 Juifs. Ces derniers furent isolés dans un ghetto après l’invasion de la Pologne par l’Allemagne nazie. À partir de 1940, ces Juifs étaient contraints de venir en aide à la SS. Ils furent obligés de participer à la transformation des logements pour travailleurs en un camp de concentration. C’est ainsi qu’est né « Auschwitz I ».

Immersion dans le camp de concentration

Une fois que vous êtes psychologiquement prêt, la visite peut débuter. Commencez par une marche dans le camp et découvrez les « logements » dans lesquels étaient entassées les victimes de l’holocauste. C’est dans ces baraquements que les nazis plaçaient les Juifs dans des conditions extrêmement précaires. Au fur et à mesure que vous avancerez dans le camp, vous tomberez sur les chambres à gaz. Ce sont les endroits où les victimes étaient rassemblées pour être « gazées ». Au départ, les nazis utilisaient du monoxyde de carbone, qu’ils ont finalement échangé contre du Zyklon B, pour gazer les victimes.

Après l’opération, les corps des victimes étaient transportés vers un four crématoire pour être incinérés. Vous trouverez les installations correspondant à cela un peu plus loin. Vous pourrez aussi tomber sur les vestiges du Block 11, une sorte de prison située dans le camp de concentration. Il s’agissait d’un bâtiment en briques de deux étages avec un sous-sol. Destiné à accueillir les prisonniers rebelles, il s’agissait d’un lieu de punition et de torture. Les traitements infligés aux détenus dans le Block 11 ont causé la mort de plusieurs d’entre eux, dans d’atroces souffrances.

Les expositions du musée d’Auschwitz

Le musée d’Auschwitz est un lieu commémoratif érigé à la mémoire des victimes de l’holocauste. Ce musée retrace l’histoire des victimes, mais aussi de leurs bourreaux. Le musée se trouve dans l’ancienne garnison des nazis, qui a été conservée dans le même état où elle était après la libération. Dans ce musée, vous verrez aussi des œuvres d’art, comme des dessins, réalisées par des personnes qui ont été détenues dans le camp de concentration. C’est donc un excellent moyen de connaître toute l’histoire à travers ceux qui l’ont vécue.

Le musée lui-même a d’ailleurs été fondé par Tadeus Wasowics, un rescapé du camp de concentration d’Auschwitz. Il raconte son histoire à travers le musée et les témoignages laissés par d’autres victimes sous la forme d’œuvres d’art. Le musée conserve aussi, et expose, des dizaines de milliers d’objets ayant appartenu aux victimes ou aux nazis. Il s’agit d’un lieu hautement symbolique destiné à rappeler à la postérité les effets de la discrimination et de la haine.

La visite du camp d’extermination de Birkenau

Pour découvrir le camp de Birkenau, situé à quelques kilomètres seulement de celui d’Auschwitz, il est plus recommandé d’opter pour une visite guidée. Cette solution permet d’alléger l’organisation de la visite. Tous les préparatifs sont pris en charge par le prestataire qui s’occupe de la visite. Inutile de prévoir un moyen de déplacement ou de fixer un itinéraire, tout cela est prévu par l’agence. Le transport aller-retour est pris en charge depuis et vers la ville de Cracovie.

Une visite guidée permet d’en savoir un peu plus sur l’histoire des lieux. Le guide saura faire revivre le passé du camp à ses visiteurs. C’est donc l’occasion de se plonger dans l’histoire avec un grand H, pour mieux comprendre les conditions de détention et les souffrances que toutes ces victimes.

Vous avez ici rendez-vous avec l’un des pans les plus atroces de l’Histoire de l’Humanité. Préparez-vous correctement à ces visites, car les émotions seront vives. Faites-appel à un prestataire pour organiser votre visite sur place.