bouillotte

La bouillotte est un accessoire très utile pour la santé. Idéale pour se réchauffer pendant l’hiver, elle possède également des propriétés antalgiques et relaxantes. Il en existe plusieurs catégories : la bouillotte à eau, sèche, électrique et la chaufferette. Elles exposent cependant toutes à des risques de brûlure lorsque certaines précautions d’utilisation ne sont pas prises. Découvrez ici comment bien les utiliser.

Comment utiliser une bouillotte à eau ?

La bouillotte à eau est le type le plus répandu. Constituée d’une poche en PVC ou en caoutchouc, elle est généralement protégée par une housse conçue à l’aide de plusieurs matériaux. Cette dernière, en évitant le contact direct de la peau avec le réservoir chaud, réduit les risques de lésion. Cette catégorie de bouillotte présente l’avantage de conserver l’énergie thermique pendant longtemps. En effet, elle peut conserver la chaleur pendant plus de 08 heures de temps. Aussi, est-elle accessible à un bon prix. Plusieurs marques proposent assurément d’acquérir une bouillotte aux meilleurs prix. Enfin, elle peut servir de vessie de glace pour répandre le froid pendant l’été ou pour calmer des douleurs.

Principe d’utilisation

Pour utiliser une bouillotte à eau, il suffit d’apporter un volume d’eau chaude équivalent aux 2/3 de sa capacité totale. La température maximale doit être de 40 °C pour un usage par un adulte et d’environ 35 °C pour les enfants et les personnes âgées. Une fois fermée, la poche peut être posée sur la zone du corps endolorie. Il faut toutefois éviter un contact prolongé avec une même partie.

Bien utiliser une bouillotte sèche

Les bouillottes sèches, comme l’indique leur dénomination, ne fonctionnent pas grâce à l’eau. Elles contiennent plutôt des graines végétales, généralement du blé ou des noyaux de cerise, dont elles utilisent les propriétés thermiques. Elles présentent l’avantage d’être faciles d’utilisation, malléables et confortables. Parfois, des fleurs aromatiques sont associées pour diffuser une effluve agréable. Malheureusement, elles ne conservent pas longtemps la chaleur, perdant en effet l’essentiel de leur énergie en moins d’une heure. Ceci les rend donc plus approprié pour les enfants ou pour soulager de petites lésions.

Mode d’utilisation

Les bouillottes sèches se réchauffent dans un micro-ondes pendant 30 à 60 secondes, sur un radiateur à chaleur ou dans un four traditionnel. Avant de les appliquer sur votre corps, vérifiez toujours leur température pour éviter les lésions de brûlure. Pour les utiliser comme une vessie de glace par contre, placez-les dans un congélateur pendant deux heures de temps.

utiliser une bouillotte

Les bouillottes électriques

Elles constituent une alternative aux bouillottes traditionnelles. Contrairement à ces dernières, vous n’avez pas besoin de transvaser de l’eau chaude. Il suffit de les brancher pour qu’elles diffusent de la chaleur. Ayant été peu adoptées au début du fait de nombreux cas de surchauffe observés, les modèles actuels sont très adulés car ne présentant pas cet inconvénient. Ils sont néanmoins peu pratiques comparativement aux bouillottes traditionnelles.

Comment utiliser une bouillotte électrique ?

Il existe deux classes de bouillottes électriques. La première contient un liquide qui est réchauffé en branchant la machine sur un secteur. Ces bouillottes sont conçues de manière à ne jamais être surchauffée. Quant à la deuxième classe, elle est indiquée pour réchauffer une pièce et fonctionne branchée à une prise, comme un chauffe-matelas électrique.

Utilisation des chaufferettes

Les chaufferettes sont des poches renfermant du gel. Pratiques et peu encombrantes, elles permettent de réchauffer tout le corps ou des parties spécifiques comme les mains et les pieds. Il existe des modèles réutilisables et d’autres à usage unique.

Comment bien utiliser une chaufferette ?

Les chaufferettes disposent d’une pastille métallique qu’il faut appuyer pour rendre le gel solide et apte à diffuser de la chaleur. Au contact de l’air, elles se chauffent en quelques minutes et gardent la chaleur pendant une heure de temps au maximum pour les modèles réutilisables et jusqu’à 48h pour ceux jetables. Les chaufferettes non jetables sont réactivées en les plongeant dans de l’eau chaude.