produit désinfectant

Les produits désinfectants font partie intégrante de notre vie depuis l’arrivée du coronavirus. Ils ont l’avantage de nous aider à préserver la propreté et à éliminer les bactéries ainsi que les virus à tout moment. En clair, les produits de désinfection nous permettent de lutter contre différentes maladies, dont la Covid-19. Mais pour ce faire, il faut bien les choisir !

Quel type de désinfectant choisir ?

Avant tout, il faut savoir distinguer les 5 actions de désinfections pour pouvoir choisir les produits qu’il vous faut. Les marques fiables comme Sanytol proposent alors les types de produits désinfectants suivants :

  • Les bactéricides : produits qui éliminent les bactéries ;
  • Les virucides : les produits qui inactivent les virus ;
  • Les fongicides : les produits qui suppriment les champignons, dont les levures et les moisissures ;
  • Les sporicides : les produits qui tuent les spores bactériennes ;
  • Les levuricides : les produits qui éliminent les levures.

Nous vous conseillons de lire l’étiquette pour connaître l’action du produit désinfectant que vous voulez acheter. Certains produits ont plusieurs actions à la fois. C’est notamment le cas du Sanytol Spray Pamplemousse, un désinfectant multiusage qui réunit trois actions (bactéricide, virucide et fongicide). Pour vous protéger du coronavirus, il convient de toujours opter pour un désinfectant ayant l’action virucide.

Vérifier la composition du produit désinfectant

À titre de rappel, les désinfectants servent à éliminer les bactéries et les virus lorsque vous n’avez pas accès à de l’eau et à un savon. Bien qu’ils ne nettoient pas la saleté, ils désinfectent efficacement. Vous pouvez les utiliser pour votre maison, votre local professionnel, votre linge, vos objets, votre corps ou vos mains. Quoi qu’il en soit, il est important de voir les composants du produit ainsi que leur concentration. Pour une excellente performance, un désinfectant doit être composé de :

  • 60 à 75% d’isopropanol (alcool propanol ou alcool isopropylique) ;
  • 60 à 80% d’éthanol (alcool de grain, alcool éthylique ou alcool anhydre).

En dessous de 60%, l’alcool ne tue pas totalement les bactéries et les virus. En dessus de 75% ou de 80%, il risque d’irriter la peau ou fragiliser les objets et les surfaces à désinfecter.

Sanytol

S’assurer que le produit désinfectant est conforme aux normes

La conformité aux normes en vigueur est un gage de qualité et d’efficacité. Parmi les normes en question, nous pouvons citer celle de base NF EN 1040. Il s’agit d’une norme européenne qui certifie que le produit dispose réellement d’un pouvoir désinfectant. De son côté, la norme NF EN 1276 vous permet d’en savoir davantage sur l’efficacité du produit selon le dosage et l’utilisation. 

Par ailleurs, la norme européenne norme NF EN 1275 avec la mention Candida Albicans indique que le désinfectant est uniquement efficace contre une souche d’un fongicide et non contre les deux. En d’autres termes, c’est une norme appliquée sur les désinfectants levuricides. Si vous ne trouvez aucune de ces normes sur l’étiquette, il vaut mieux éviter d’acheter le produit.

Vérifier l’homologation du produit désinfectant

L’homologation concerne surtout le nettoyage de certains bâtiments qui reçoivent du public, dont les restaurants, et le nettoyage des équipements de récolte. Les produits désinfectants utilisés nécessitent ainsi une homologation spéciale, car leur efficacité doit atteindre un certain niveau. Pour être homologués, les produits de désinfection doivent être conformes aux exigences des normes portes-germes.

Avant d’être mise en vente, ils passent par des tests stricts pour vérifier qu’ils désinfectent totalement les endroits hautement fréquentés, ceux qui présentent le plus de risques de contamination. Un produit désinfectant est uniquement homologué lorsqu’il réussit tous les examens, ce qui signifie qu’il peut assainir les lieux salubres et assurer leur sécurité sur le plan sanitaire. Vous pouvez même exiger ce critère pour le nettoyage de votre maison.