différence réseau

Au cours d’une quarantaine d’années, différents réseaux sans fil ont été développés dans le monde entier, offrant aux gens la possibilité d’une vitesse de connexion jamais atteinte auparavant et comptant des milliards d’abonnés. Mais quelle est la différence entre le CDMA et le GSM? On peut utiliser un amplificateur GSM 4G, mais ne pas connaître tout à fait ce qu’il présente en tant que réseau. Nous, simples utilisateurs, comprenons rarement que ces réseaux ne sont pas les mêmes et pourquoi il est important de les connaître. Sans plus attendre, examinons chaque réseau séparément.

GSM : Système mondial de communications mobiles

Le système mondial de communications mobiles ou GSM a été créé à la fin des années 80 et utilisé pour la première fois en Finlande en 1991 pour faciliter les réseaux cellulaires numériques 2G. C’est une époque où nous n’avions pas la possibilité d’utiliser un amplificateur signal telephone mobile pour améliorer votre connexion Internet. C’est encore aujourd’hui le réseau le plus populaire aux États-Unis, et il est également utilisé dans 193 pays à travers le monde. Pour être connecté au réseau GSM dans une zone donnée, l’utilisateur doit faire installer une carte Sim dans son téléphone, afin que le réseau puisse identifier l’appareil.

Réseau CDMA : Accès multiple par répartition en code (AMRC)

Qu’est-ce que le réseau CDMA? L’accès multiple par répartition en code ou AMRC est un réseau qui utilise une méthode d’accès aux canaux pour transmettre des données, ce qui signifie qu’il peut y avoir plusieurs transferts simultanés sur le même canal, et qu’un code identifie chacun d’eux. Ainsi, il n’est pas nécessaire que chaque appel ou transfert de données occupe une fréquence. La technologie de la division par code était connue et utilisée même avant la Seconde Guerre mondiale, et est devenue une technologie largement utilisée dans le monde moderne, avec un grand potentiel. Elle ne nécessite pas de carte Sim, car le téléphone est directement connecté au réseau.

Réseau TDMA

Le réseau TDMA (Time-division Multiple Access) tente de résoudre le problème du potentiel limité des fréquences en divisant chaque transmission de données en tranches de temps. De cette façon, plusieurs utilisateurs peuvent partager, en n’occupant qu’une partie du même canal de fréquence, au lieu de l’occuper à pleine capacité. Ce principe a été utilisé pour la première fois dans les communications par satellite à la fin des années 70.

réseau cellulaires

EVDO

Le système Evolution-Data Optimized ou EVDO est généralement utilisé pour l’accès à l’internet à large bande. Il s’agit d’une optimisation des réseaux CDMA et TDMA, qui utilise à la fois le codage et la division du temps comme principes de base.

UMTS

Le système de télécommunications mobiles universelles ou UMTS est construit pour la norme de réseau GSM en utilisant également la technologie CDMA, car elle est plus avancée. L’UMTS est un système de technologie mobile de troisième génération (3G), et il peut être comparé au système EVDO, qui est utilisé pour le réseau CDMA, comme mentionné ci-dessus.

HSPA+

Evolved High-Speed Packet Access ou HSPA+ est une norme utilisée pour les communications sans fil. Il s’agit essentiellement d’un protocole 3G amélioré qui combine deux systèmes en un: le HSDPA (High-Speed Downlink Packet Access) et le HSUPA (High-Speed Uplink Packet Access).

Comment les systèmes GSM, CDMA et TDMA transmettent-ils les données ?

Nous savons tous que nos téléphones transmettent des données à d’autres appareils par le biais d’ondes électromagnétiques, ou radiofréquences, en d’autres termes. Cette onde est ensuite captée par la tour cellulaire la plus proche, qui la transmet à un centre de commutation, qui la transmet ensuite à l’utilisateur que vous vouliez appeler. Mais qu’est-ce qu’un réseau GSM, et comment gère-t-il la transmission des données?

Le principe des réseaux GSM est le suivant: chaque opérateur se voit attribuer une gamme de fréquences pour une certaine zone afin de gérer toutes les données qui y circulent. En pratique, cela signifie que chaque appel “occupe” une certaine fréquence ou plutôt une fraction de cette fréquence. Cela représente un véritable défi lorsque le nombre d’utilisateurs potentiels augmente dans ce système. Bien sûr, il existe des moyens d’optimiser le processus, mais le principe reste le même. Chaque transmission de données occupant une fraction de fréquence à la fois, le GSM utilise des marqueurs de temps et de fréquence pour identifier les appelants au sein du réseau.

Le CDMA utilise un principe différent pour fonctionner. Il code pratiquement chaque transfert de données avec une clé spéciale, qui est ensuite transmise au destinataire pour déverrouiller le message. Le CDMA peut transférer plusieurs codes simultanément, ce qui élimine la nécessité pour les utilisateurs de rester sur une certaine fréquence, ce qui en fait un réseau plus optimisé, comparé au GSM.

Le TDMA transfère les données sur une certaine fréquence, dont chacune est divisée en tranches de temps. Cette méthode d’optimisation permet à plusieurs appareils d’utiliser la même fréquence.