basket feminin

Chaque année, c’est la même histoire. Vous désirez perdre un peu de poids, affiner votre silhouette et vous vous inscrivez dans un club de fitness de votre ville. La salle est belle, les cours prometteurs et le tarif de 40€ par mois ne vous oblige qu’à vendre un rein sur deux pour vous inscrire.

Pendant un mois, vous devenez une véritable sportive. Vous prenez des photos de vous sur un stepper et les diffusez sur vos réseaux sociaux. Quelques kilos sont déjà perdus quand les mauvaises habitudes reviennent. Les horaires ne sont pas faciles avec votre emploi du temps, les déplacements jusqu’à la salle sont longs et les machines que vous aimez sont souvent prises par les autres adhérents.

Bilan, vous allez moins, puis moins devient jamais et c’est encore un abonnement payé inutilement. Avec une inscription dans un club de sport collectif, vous n’aurez jamais cette impression amère d’échec !

Le sport féminin, cela doit être fun !

Le gros problème des salles de fitness, c’est que l’on finit souvent par s’ennuyer. Vous êtes sur votre appareil, vous ne parlez à personne et vous vous fatiguez pendant une heure en évitant de trop croiser les regards des gens en face de peur qu’ils imaginent que vous les fixiez. Sans une musique entraînante, vous ne tiendrez même pas trois séances !

Avec un sport collectif féminin, vous êtes très loin de cet ennui. Chaque entraînement ou match est différent. Vous prenez un plaisir fou à vous entraîner sur un panier, à améliorer vos services au volley ou à maîtriser la passe du pied gauche au football.

Si vous êtes une compétitrice, chaque match est un vrai bonheur et une victoire embellit votre week-end.

Collectif : un esprit d’équipe sur et en dehors du terrain

Un sport collectif est très différent d’une activité sportive en solo. Quand vous avez des difficultés, vos coéquipières vous soutiennent et vous aident. Sans elles, vous ne pouvez rien gagner et sans vous, elles ne peuvent pas gagner.

De plus, les contacts amicaux se nouent aussi en dehors du terrain. Il n’y a rien de mieux pour se lier d’amitié avec de nouvelles personnes.

Ces liens se renforcent encore davantage durant les trajets pour aller jouer des matchs ou lors des événements festifs de fin de saison organisés par l’association sportive. Il est très courant de s’inscrire une saison « pour voir » dans un club et de finir par y jouer pendant dix saisons avec un grand plaisir à chaque nouvelle rentrée.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, il n’y a pas besoin d’être déjà forte à un sport pour le pratiquer. Il existe beaucoup de clubs « loisirs » où il n’y a aucun enjeu si ce n’est de s’amuser, et les dernières divisions de chaque sport possèdent souvent un mélange de joueurs correctes et de débutantes sur le tard.

foot féminin

L’obligation du collectif maintient votre motivation

Une motivation baisse et monte pour des raisons qui n’ont rien à avoir avec le sport. Une semaine de travail fatigante, un enfant malade, une rupture, un programme de télévision à regarder, de multiples raisons peuvent freiner votre envie de pratiquer du sport.

Quand vous êtes inscrite pour une saison dans un club, votre défection a des incidences. Si l’équipe doit déclarer forfait faute de joueuses, vos coéquipières ne seront pas ravies à moins que vous n’ayez une réelle raison.

Cette obligation peut sembler plaisante avant de la vivre, mais elle se révèle une bénédiction. Si vous aimez le sport, les moments de découragement seront rares. Quand ils surviendront, le désir de ne pas lâcher votre équipe prendra le dessus et vous irez tout de même vous entraîner.

Le prix de licence est dérisoire

Les clubs de fitness coûtent chers. Les moins élevés doivent se situe aux alentours de 350€ l’année pour des prestations moyennes. Si vous êtes dans une grande ville et choisissez du crossfit, le budget annuel dépasse facilement les quatre chiffres !

Une saison dans une équipe de sport collectif est moins chère, et de loin ! Comptez moins de deux euros pour un an dans la plupart des clubs sportifs. Ce tarif comprend l’adhésion à une assurance. Une grande partie de l’équipement sera en plus fourni par l’association.