Depuis de nombreuses années, la France est une terre de tennis. Cependant, ses joueurs réussissent rarement au tournoi de Roland-Garros. Yannick Noah et Mary Pierce ont été les seuls à avoir soulevé le précieux sésame. Depuis lors, les déceptions se sont enchaînées. La saison dernière a été abordée sans aucune certitude. Entre blessures et méformes, aucun exploit n’était envisagé. Alors, la défaite de Richard Gasquet avant le troisième tour a sonné le glas de la participation des Français (hommes et dames) à Roland-Garros.

Une première depuis 1968

Même si la France ne jouit pas d’une bonne réputation, cela n’était encore jamais arrivé depuis l’ouverture de l’ère Open en 1968. En effet, aucun joueur de tennis francais n’a figuré au troisième tour du tournoi. Cette année, la France a battu un record un peu triste. Chez les hommes comme les dames, il ne restait que 3 joueurs. Une première depuis 53 ans. L’élimination d’Enzo Couacaud et de Gaël Monfils a sonné la fin de la participation des Français au tournoi.

La déception était totale dans le rang des spectateurs. Pendant que certains se plaisaient à dire que c’était un massacre, d’autres comparent la situation à une débâcle. La crise du tennis français se confirme définitivement. La génération finissante a déjà fait ses preuves et la relève tarde à prendre.

joueurs roland garros

Au départ 18 joueurs français dans la compétition

Ces dernières années, les bleus ont eu un chiffre identique au niveau de leurs représentants. Il y avait en tout 18 représentants chez les hommes dont 7 avaient dû bénéficier d’une invitation particulière. Malgré cela, les qualifications n’étaient guère reluisantes. Aucun des représentants hexagonaux n’avait jamais réussi à gagner un sésame et les tricolores ont affronté des joueurs mieux classés. Le premier tour de ce Roland-Garros ne leur a donc pas fait de cadeaux. Ils avaient donc peu de chance d’évoluer dans le reste de la compétition malgré les deux têtes de série (Ugo Humbert et Monfils) qu’il y avait parmi eux. De plus, certains joueurs étaient convalescents, sans compter les joueurs sans expérience venant du circuit secondaire. Sans surprise, la réalité a simplement été conforme aux prédictions.

Le vieillissement des mousquetaires

C’est une période un peu délicate pour les tricolores. Les performances des joueurs français à Roland-Garros ne sont pas très exceptionnelles depuis le début de l’année. Certains constatent avec amertume leur impuissance, d’autres mettent en avant leur propre manquement, mais tous sont déçus. Il faut pourtant remarquer que les deux joueurs de 34 ans ont beaucoup plus tenu dans ce Roland-Garros. Simon, Tsonga, Gasquet et Monfils font partie du Top 10 des anciens membres, mais cette génération va bientôt partir.

Plus que jamais, le tennis français a besoin de trouver de dignes héritiers. Il existe un creux dans la vague des joueurs de tennis français. C’est pour cela que la fédération française de tennis doit tout faire pour repartir sur de bonnes bases. Les anciens vont bientôt partir. Alors, les moins de 20 ans doivent devenir plus matures en attendant un nouveau recrutement.