« Quel est le bon support pour mon investissement boursier ? » Voici l’une des premières questions que se pose toute personne qui envisage négocier sur les marchés financiers. Le choix du support de placement est en effet une étape cruciale en ce sens que cela vous permettra d’investir sur les bons instruments et aux bons tarifs. Il existe plusieurs supports qui sont destinés aux particuliers désireux d’investir en Bourse. Que ça soit un compte-titres, un PEA (Plan d’Épargne en Actions), ou bien encore de l’assurance-vie multisupports, chacun, à sa façon, vous offre la possibilité d’investir en Bourse en toute sérénité. On vous donne toutes les informations susceptibles de vous aider à faire un choix adapté à votre profil d’investisseur.

Investir en Bourse avec un plan d’Épargne en Action (PEA)

Le PEA est un dispositif d’épargne qui vous permet d’investir en bourse avec des particularités qui font son charme. Il peut être ouvert auprès d’une banque ou une compagnie d’assurance. Sa détention est réservée aux personnes physiques majeures qui sont fiscalement domiciliées en France. Aussi, ce support vous offre certains avantages fiscaux liés à des contraintes de détention dans le temps. Pour un retrait avant 2 ans de détention, vos gains nets seront soumis à l’impôt sur le revenu à un taux de 22,5 % et aux prélèvements sociaux. Par contre pour un retrait entre 2 et 5 ans de détention, le taux d’imposition du gain net est de 19 %. Pour bénéficier de l’exonération totale de taxation des plus-values et des dividendes, il faut donc le détenir pendant au moins 5 ans sans effectuer de retrait. Toutefois, le PEA possède également quelques contraintes. Par exemple, il ne peut être rattaché à un compte courant pour vous donner la possibilité d’acheter ou vendre les titres qui le composent. Notons aussi que ce mode de gestion limite votre possibilité d’achat aux seules bourses européennes, mais également le montant des dépôts à 150 000 euros.

placement en bourse

Investir en Bourse avec un compte-titres

Pour prétendre à la détention de titres financiers et de valeurs mobilières, le compte titres est le choix le plus simple à faire. Il s’ouvre chez un courtier ou une banque. Il vous donne la possibilité d’ouvrir plusieurs comptes dans divers établissements. Vous pouvez vous-même gérer votre compte ou soit le confier à un conseiller en investissement financier. Ce support est composé d’un compte espèce et d’un portefeuille de titres acquis. Il vous permet d’investir sur tous types d’instruments financiers : actions, obligations, SICAV ou bien encore des parts de fonds commun de placement, etc. Précisons que dans ce type de compte, les dividendes et les plus-values seront imposés à l’impôt sur le revenu. De plus, si vous confiez la gestion de votre compte à un intermédiaire, des frais vous seront imputés. Le montant de ces frais est déterminé en fonction de certaines variables.

Investir en Bourse avec l’assurance-vie

L’assurance-vie fait partie des supports de placement qui vous permettent d’investir soit sur le court terme ou sur le long terme. Vous pouvez détenir autant de contrats que vous le souhaitez. La plupart des contrats proposent des fonds euros et des unités de compte. Ces dernières constituent des opportunités de placement sans risque. Votre épargne peut ainsi être placée dans divers supports financiers. Concernant le cadre fiscal de l’assurance-vie, vous bénéficierez d’un abattement fiscal sur les plus-values après huit ans de détention. Dans le cas contraire, vos gains seront soumis à la flat tax à hauteur de 30 %. C’est l’assureur qui est réellement le propriétaire des titres et des avantages associés. À ce titre, il n’est pas tenu de proposer l’exhaustivité de ce qui existe en titre direct.