Quand une personne devient vieille, il devient difficile à cette dernière d’effectuer certains déplacements. Aussi, elle est exposée à des risques pouvant menacer sa sécurité. Pour cela, dans le but d’offrir sécurité, bien-être, et autonomie aux seniors, un certain nombre de modifications dans la maison s’imposent. Découvrez dans cet article comment réaménager votre maison pour assurer la sécurité et l’autonomie des séniors.

Installer un monte-escalier

Monter les escaliers toute seule peut être dangereux pour les personnes à mobilité réduite et celles âgées. Le monte-escalier est un équipement qui élimine la difficulté de se déplacer d’un étage à un autre. Il simplifie le déplacement des escaliers au rez-de-chaussée sans exposé aux risques de chute. Aussi, il permet de monter les escaliers en toute tranquillité sans fournir d’effort. Il offre une autonomie, mais aussi un confort et une tranquillité sans pareils.

Le monte-escalier est un équipement composé d’un fauteuil monté sur mesure sur des rails autour d’un escalier. Il s’agit en quelque sorte d’un mini-ascenseur. Certaines marques telles que Handicare Monte escalier proposent même des monte-escaliers disposant d’autres accessoires de confort. Un repose-pied, un repose-tête, et plein d’autres détails pour vous faire profiter de vos voyages entre 2 étages.

Désencombrer les espaces

Les personnes âgées ne disposent plus d’une grande mobilité. Pour adapter votre logement à une personne âgée, vous devez donc désencombrer les espaces pour faciliter son déplacement. Le désencombrement s’impose surtout si cette personne se sert de fauteuil roulant pour se déplacer. Le désencombrement permet de libérer les espaces et par conséquent de favoriser les déplacements.

Réaménager l’espace revient d’une part à réduire considérablement les meubles et tous les mobiliers. D’autre part, le réaménagement d’espace consiste à ranger les fils électriques qui trainent et tout ce qui peut constituer un obstacle au passage (jouets, tapis, moquettes, etc.). Les espaces à réaménager sont généralement les lieux les plus fréquentés : l’espace autour du lit, les lieux de passage, etc.

autonomie seniors

Bien éclairer les pièces

Une pièce mal éclairée peut rendre difficiles les déplacements. Cela peut même constituer une source d’accident domestique. L’éclairage des pièces doit être ajusté. Pas trop fort pas trop faible. L’idéal est qu’il soit doux, de façon à apporter à la pièce suffisamment de lumière pour reconnaitre les coins et les passages. Il faut si possible penser également à éclairer les zones d’ombres telles que les placards, les armoires.

Par ailleurs, les interrupteurs et les prises devront être idéalement placés à l’entrée de chaque pièce, à hauteurs adaptées.

Automatiser sa maison

Quand on parle d’automatiser son domicile, l’on fait automatiquement référence à la domotique. C’est vrai, l’objectif premier de la domotique est de sécuriser les espaces de sa maison. Toutefois, elle peut également être très utile pour l’autonomie des séniors.

En effet, la domotique leur facilite la vie en réduisant considérablement leurs déplacements. Elle permet de contrôler à distance tous les équipements de la maison. Plus besoin de se lever et marcher pour fermer les volets et éteindre les lampes. Tout cela est bel et bien possible depuis son fauteuil ou son lit. La domotique est une installation domestique qui garantit autonomie, et confort des personnes âgées.