canne de marche

Selon le dernier rapport de l’ONU, l’espérance de vie en France est l’une des plus élevées au monde. Elle est estimée à 85,2 ans pour les femmes et à 79,2 ans pour les hommes. De ce fait, la population tricolore compte de nombreux séniors. Pour leur mieux-être, il leur est recommandé d’utiliser une canne de marche. Bien plus qu’un accessoire fantaisiste, il s’agit d’une aide indispensable dont la fonctionnalité n’est pas comprise de tous. Quels sont donc les avantages d’un tel outil ? Quand et comment en faire l’option ? Focus sur l’ultime compagne des personnes âgées.

Canne de marche : ce qu’il faut savoir

Les personnes âgées ont généralement une mobilité réduite. Elles ont donc besoin d’une canne de marche. Celle-ci supplée donc le handicap de l’utilisateur qui y prend appui pour se déplacer. On en distingue différents types.

La canne simple

Il s’agit du modèle le plus répandu sur le marché. Elle dispose d’un seul pied et d’une poignée. Le senior peut en utiliser deux pour un meilleur équilibre.

La canne tripode

Comme son nom l’indique, celle-ci repose sur trois pieds, toujours avec une seule poignée. Elle offre une meilleure stabilité que la précédente.

La canne quadripode

Avec ses quatre pieds, ce modèle est le plus stable de tous. Certaines versions disposent d’un seul fût alors que d’autres en disposent deux et permettent de marcher plus sereinement.

utilisation canne de marche

À quelles occasions utiliser une canne de marche ?

Comme précédemment évoqué, la canne de marche ne s’utilise pas à des fins fantaisistes. En effet, elle est souvent prescrite par le médecin traitant, dans deux grands différents cas.

Usage ponctuel

Les seniors peuvent utiliser la canne de marche pendant une période déterminée. Dans ce cas, cet accessoire permet de consolider la santé de l’utilisateur. Il pourra s’en séparer dès qu’il se sent plus apte ou que le traitant lui en donne l’autorisation. Ceci est possible dans les cas d’une rééducation, à la suite d’une pathologie neurologique. Cela est également possible lorsque la personne du 3e âge ressent une douleur chronique éphémère, due à l’arthrose.

Usage définitif

Lorsque le senior souffre d’un rhumatisme ou d’autres troubles neurologiques permanents, le médecin lui recommande d’utiliser définitivement une canne de marche.

Quels sont les avantages d’une canne de marche ?

L’utilisation de la canne de marche est très bénéfique pour le sénior. Hormis son impact positif sur la santé physique de la personne âgée, elle lui est avantageuse sur d’autres aspects.

De la sécurité

Le système d’alarme n’est pas le seul outil qui permet de sécuriser un sénior vivant seul. Ce dernier a également besoin d’une canne de marche. Celle-ci sera utile pour mieux se déplacer, en cas d’intrusion par exemple. Un tel accessoire est surtout indispensable pour éviter les chutes domestiques.

De l’autonomie

Il n’est toujours pas agréable de dépendre des autres, même étant une personne âgée. Il est donc préférable d’opter pour son autonomie, en toute circonstance. Grâce à la canne de marche, le sénior peut donc effectuer seul ses courses personnelles.

Du confort

En se déplaçant avec la canne de marche, la personne âgée soulage sa colonne vertébrale et les articulations. Puisque cet instrument soutient une grande partie de la masse corporelle. L’utilisateur pourra donc se déplacer sans trop de contraintes.

Comment choisir une canne de marche ?

Différents paramètres déterminent le choix d’une canne de marche. D’abord, l’utilisateur doit opter pour une aide dont la hauteur est proportionnelle à sa taille. Par exemple, un sénior de 1m55 devra idéalement se procurer une canne de marche de 80 cm. Un autre mesurant 1m70 peut opter pour un accessoire de marche de 88 cm. Ensuite, le poids de l’utilisateur est aussi à considérer. Ainsi, les structures en aluminium et en bois peuvent supporter jusqu’à 100 kg.