encombrants ville de Paris

Parisienne, vous venez de refaire toute la déco de votre appartement et vous ne savez plus quoi faire de meubles et objets que vous souhaitez jeter ? Avant de les poser en bas de votre immeuble, sachez que la mairie de Paris a mis en place un dispositif spécifique concernant les objets encombrants qui se veut en même temps préventif et … répressif. Ce dispositif s’appuiera sur les commissions propreté des conseils de quartier, un relais privilégié de signalement des incivilités. Selon les signalements de ces commissions, mais aussi des courriers des habitants, la mairie établira avec les services de l’arrondissement concernés, les secteurs géographiques problématiques.

Les initiatives de la mairie de la ville de Paris

Son objectif principal est d’en finir avec une pollution dont se plaignent régulièrement les riverains. Par conséquent, une action ciblée d’affichage dans les halls d’immeubles et des envois de courriers électroniques  seront effectués, afin de permettre une prise de conscience de la part de chaque habitant quant aux conséquences de ces actes sur l’environnement. En plus, des actions de verbalisation seront menées, dans le cadre de la campagne de sensibilisation Paris met les pollueurs à l’amende.

La ville réagit aux encombrants de plus en plus nombreux jonchant la voie publique. Le mobilier, les objets lourds et encombrants, l’électroménager, les appareils hi-fi, télévision, les lavabos, les radiateurs, les baignoires, les vélos, les poussettes et les landaus par exemple sont plus difficiles à jeter. Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer ou n’avez pas le véhicule adéquat, vous pouvez demander l’enlèvement de vos encombrants à Paris par appel téléphonique ou à partir d’Internet. Après avoir pris rendez-vous, les services de propreté interviennent rapidement. Les déchets encombrants sont soit recyclables ou peuvent avoir une seconde vie grâce aux différentes organisations caritatives de réfection en particulier le mobilier et l’électroménager.

amendes forfaitaires pour vos déchets

Les amendes forfaitaires pour vos déchets

Le dépôt sans autorisation de déchets encombrants sur la voie publique est interdit. Il vous appartient de faire les démarches pour que vos encombrants soient pris en charge par votre commune. Si vous déposez, abandonnez ou jetez des déchets encombrants sur la voie publique en dehors des conditions fixées par arrêté, vous risquez une amende forfaitaire.

L’amende est de 68 euros, si vous réglez l’amende immédiatement ou dans les 45 jours suivant le constat d’infraction (ou l’envoi de l’avis d’infraction le cas échéant). L’amende est de 180 euros, si vous réglez l’amende au-delà du délai des 45 jours. À défaut de paiement ou en cas de protestation de l’amende forfaitaire, c’est le juge qui fixe le montant de l’amende qui peut aller jusqu’à 450 euros. Si vous avez utilisé un véhicule pour transporter les déchets encombrants, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 euros, ainsi que la saisie du véhicule.

Si vous ne respectez pas les conditions de la collecte des déchets (jour, horaires, tri), vous risquez une amende forfaitaire de : L’amende est de 35 euros, si vous réglez l’amende immédiatement ou dans les 45 jours suivant le constat d’infraction (ou l’envoi de l’avis d’infraction le cas échéant). L’amende est de 75 euros au-delà de ce délai. À défaut de paiement ou en cas de contestation de l’amende forfaitaire, c’est le juge qui décide du montant de l’amende pouvant aller jusqu’à 150 euros. Si vous laissez un conteneur ou un bac à ordures ménagères en permanence dans la rue, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros (voire 3 750 euros s’il s’agit de déchets professionnels).