création d'une société

Que signifie réellement une société offshore ?

Dans le but de développer leurs activités à l’échelle mondiale et de planifier leurs impôts de manière légale, de nombreuses entreprises très populaires ont créé une société offshore. Quelques exemples sont : Google, Apple et Microsoft.

Il est donc tout à fait naturel que les chefs d’entreprises recherchent un pays plus flexible et plus stable en termes d’activités commerciales et de réglementations fiscales. En effet, le lancement des sociétés offshore est synonyme de frais de maintenance moins élevés. Découvrez dans cet article qu’est-ce qu’une société offshore et pourquoi développer votre entreprise à l’échelle mondiale est une excellente opportunité.

La création de société offshore consiste dans le fait de créer une société dans un pays étranger tout en gérant et en exploitant ses activités à partir de son pays de résidence. Il s’agit d’une entreprise internationale à propriétaire unique ou à plusieurs actionnaires sans aucune restriction. Vous pouvez mener vos affaires partout dans le monde, excepté à l’intérieur du pays où vous avez créé l’entreprise.

La principale caractéristique d’une société offshore est le statut d’exonération d’impôt dans son pays de création, avec des frais très réduits et plus de flexibilité. Également appelées International Business Companies (IBC) dans certains pays, ces entreprises permettent de cacher l’identité du bénéficiaire effectif, son argent ou ses biens achetés à l’étranger.

Pourquoi certains pays proposent-ils la constitution de sociétés offshore ?

Afin d’attirer les entreprises et les investisseurs étrangers, les petits pays et les pays sous développés – qui n’ont pas suffisamment de ressources pour leurs revenus – créent des lois sur les sociétés flexibles. De cette manière, ils peuvent apporter plus de bénéfices à leur pays ; à savoir, créer plus d’opportunités d’emploi et faire une nouvelle forme de revenus pour leur personnel en offrant des services aux entreprises. En outre, le gouvernement réalisera également des bénéfices sous la forme de redevances annuelles gouvernementales ou de droits de licence.

Par ailleurs, les opportunités commerciales offshore dépendent des lois et des structures rigides sur les sociétés dans les pays avancés. Ainsi, les juridictions ciblent les entreprises de pays instables et de pays en développement qui ont des limites et des risques dans leur propre pays d’origine. Ils ciblent également les nouvelles petites entreprises en ligne qui n’ont pas besoin de bureaux officiels.

société offshore

Choix de l’emplacement et meilleurs pays offshore en 2021

Il convient de noter que le monde est en perpétuel changement. Par conséquent, de nombreux pays offshore modifient leurs systèmes et réglementations en fonction des nouvelles demandes, technologies et relations économiques avec d’autres pays.

Les indicateurs décisifs lors du choix de l’emplacement d’une société offshore sont les paramètres du niveau d’imposition, des réglementations étatiques minimales, un niveau élevé de sécurité juridique, la stabilité politique et le respect du secret bancaire.

Les rapports de la réunion menée par l’Union Européenne menée en Février 2020 stipulent que la liste des paradis fiscaux se compose de 15 pays :

  1. Anguilla
  2. Bahamas
  3. Fidji
  4. Guam
  5. Îles Caïmans
  6. Îles Vierges américaines
  7. Îles Vierges britanniques
  8. Oman
  9. Palaos
  10. Panama
  11. Samoa américaines
  12. Samoa
  13. Seychelles
  14. Trinité-et-Tobago
  15. Vanuatu.