Cela peut paraître surprenant et pourtant, le divorce par internet est aujourd’hui possible. Concrètement, c’est une démarche qui ne concerne que le divorce à l’amiable, ce qui sous-entend que les époux se sont déjà mis d’accord sur un certain nombre de points. Zoom sur cette procédure à la fois rapide et économique ! 

Pour un divorce à l’amiable

Si les deux époux sont déjà en accord sur un certain nombre de points concernant le partage des biens, le domicile conjugal et la garde des enfants, alors le divorce à l’amiable est la procédure à envisager. Et aujourd’hui, un cabinet d’avocats vous propose même de passer par un divorce en ligne pour vous simplifier la vie.  

Concrètement, les démarches sont considérablement simplifiées puisque désormais, l’envoi des documents administratifs se fait directement via une plateforme dédiée. Alors évidemment, le divorce par internet a ses limites puisqu’il faudra tout de même prévoir un rendez-vous physique pour la signature de la convention en présence des deux avocats et des deux époux. En effet, depuis janvier 2017, les deux époux doivent désormais être assistés par un avocat différent.  

Une procédure rapide et économique

Le gros avantage du divorce par internet, c’est que c’est une procédure rapide et économique. En effet, contrairement à un divorce contentieux avec un passage obligé devant le juge, vous vous économisez ce type de procédure puisqu’ici, c’est le notaire qui s’occupera de la convention de divorce. D’ailleurs, vous n’avez même pas besoin de le rencontrer puisque ce sont vos avocats qui s’en chargent.  

De même, concernant les tarifs, il faut savoir que c’est une procédure bien plus économique. En effet, certains cabinets pourront vous proposer des prix qui vont varier entre 200 € par époux pour les tarifs les moins chers et jusqu’à 1000 €. Le mieux, c’est certainement d’opter pour un forfait tout compris qui vous évite les mauvaises surprises et surtout, les frais complémentaires.