objet porte-bonheur

Chinois, indien, africain, européen ou encore japonais, les porte-bonheur sont répandus dans la plupart des cultures du monde, et ce depuis des siècles. Certains considèrent cette persistance comme une preuve suffisante de leurs capacités à influer sur notre vie. De nombreux porte-bonheur peuvent nous paraitre « excentrique », c’est sûr.

La plupart des scientifiques rejettent les porte-bonheur pour les considérer comme faisant partie de superstitions sans incidence réelle sur le monde conséquence. Pourtant, beaucoup de gens, et pas seulement les joueurs de casino, croient fermement dans le pouvoir des porte-bonheur et de certains rituels. En réalité, cette croyance dans le surnaturel est loin d’être inhabituel.

Les porte-bonheur dans le monde du sport

Nombre d’athlète du premier plan croient dur comme fer que les porte-bonheur fonctionnent, et leur permettent de briller dans leur domaine. Par exemple, le célèbre joueur de golf Tiger Woods porte toujours du rouge les jours de final de championnat. On pourrait également citer le basketteur Mickael Jordan qui a porté sa vieille vareuse universitaire tout au long de sa carrière.

D’autres vont plutôt manger un plat particulier, ou suivre une routine et des rituels porte-bonheur bien précis avant de monter sur me terrain. Qui sait, cela leur apporte peut-être le léger avantage qui les aide à se démarquer, et à faire la différence. C’est en tout cas ce que certains pensent au plus profond de leur être. En réalité, ce qui va suivre étonnera les plus sceptiques d’entre nous.

Tenez-vous bien… eh oui, les porte-bonheur, peu importe de qu’elle région du monde ils viennent, améliorent vraiment les performances !

porte bonheur

Des expériences plus qu’intéressantes

Les psychologues sont depuis longtemps fascinés par les étranges pouvoirs que certains porte-bonheur semblent montrer. Jusqu’à présent, la plupart des recherches se sont concentrées sur les sources de ces superstitions… d’où peuvent bien venir les croyances dans la « magie ». Récemment, cependant, quelques scientifiques ont commencé à explorer l’idée interdite selon laquelle les porte-bonheur pouvaient réellement fonctionner.

Est-il possible que des telles idées en apparence irrationnelles améliorent réellement les performances ? Et si oui, quel est le mécanisme psychologique à l’œuvre ? La psychologue Lysann Damisch de l’Université de Cologne, en Allemagne, fait partie de ceux qui croient que les porte-bonheur peuvent effectivement être efficaces. Elle a d’ailleurs une hypothèse à nous apporter.

Elle soupçonne que l’activation d’une pensée superstitieuse juste avant de remplir une tâche pourrait renforcer la confiance d’une personne dans sa capacité à réussir. Nous pourrions rapprocher cela de l’auto-persuasion. C’est un concept qui nous explique que les performances peuvent être améliorée par une stimulation personnelle de ses attentes et de sa persévérance. Elle a décidé de mettre cette idée à l’épreuve dans une série d’expériences.

Les porte-bonheur augmentent votre confiance en vous !

Les deux premières expériences étaient similaires. Dans un cas, Damisch avait un groupe de bénévoles qui devait réussir à mettre une balle de golf dans un trou. Mais avant de tenter cela, elle a dit à environ la moitié d’entre eux qu’ils jouaient avec une balle porte-bonheur sélectionnée par un spécialiste du golf, tandis que les autres pesaient ne jouer qu’avec une vulgaire balle de golf venant de la grande distribution.

De la même façon, dans une deuxième expérience, les volontaires ont tenté un jeu de dextérité en apparence assez difficile. Avant d’observer les résultats cela, les scientifiques ont dit à une moitié : « Je croise les doigts pour vous. » En d’autres termes, dans chaque étude, seuls certains des volontaires ont vu un lien avec les porte-bonheurs et la chance dans les tests qu’il leur était demandé de faire. Dans ces deux expériences, les résultats ont permis de tirer les mêmes conclusions.

Ceux qui pensaient bénéficier du pouvoir d’un porte-bonheur ont fait beaucoup mieux que ceux qui n’avaient pas reçu ce genre d’encouragement. Les porte-bonheur ont donc nettement amélioré les performances, mais comment ? Damisch a mené quelques expériences supplémentaires pour tester des idées qu’elle avait eues sur la chance, les attentes et la persévérance. Elle a de nouveau demandé à des bénévoles d’effectuer des tâches plutôt difficiles (dans ce cas, des tests de mémoire et d’anagramme).

Encore une fois, elle a divisé ses cobayes en deux groupes. Elle leur a, à tous, demandé d’apporter leur propre porte-bonheur personnel. Le premier groupe a reçu l’autorisation de le garder durant les épreuves, et le second non. Mais dans ces études, elle a en fait mesuré la confiance des volontaires dans leurs capacités, leurs attentes envers eux-mêmes, et leur niveau de persévérance et de courage avant d’abandonner. Les résultats étaient sans ambiguïté.

Ceux qui avaient leurs porte-bonheur personnels en leur possession étaient beaucoup plus confiants dans leur capacité à performer. Cette confiance a, à son tour, amené les joueurs à ses fixer des objectifs et des attentes personnelles plus élevés, et à persister plus longtemps dans la tâche, ce qui s’est traduit par d’excellentes performances.

faire un porte bonheur

Alors, comment faire d’un objet un porte-bonheur ?

Si vous portiez un porte-bonheur lorsque vous étiez enfant, vous avez peut-être remarqué que vous réussissiez parfois mieux aux tests ou marquiez plus de buts lors des entraînements de football. Cette chance supplémentaire vient sans doute de ressorts inconscients qui n’ont rien de magique, mais les psychologues disent que cela n’a pas d’importance. Bref, le pouvoir des porte-bonheur est bien plus psychologique qu’ésotérique.

Lorsque nous voulons avancer dans la vie, il faut parfois savoir saisir les opportunités de s’améliorer, peu importe sous quelle forme elle se présente. En fait, le simple fait de vous percevoir comme une personne chanceuse peut mener au succès, c’est là la pouvoir des prophéties auto-réalisatrices. Ce concept, vous pouvez le projeter sur n’importe quel objet, et même aider vos proches à le faire.

Apprenez donc comment fonctionne la psychologie de la chance, et comment créer la vôtre grâce à des porte-bonheurs réellement efficaces. Vous l’aurez compris, je suis moi-même adepte de ce genre de pratique. Pourtant, je ne me dirais pas superstitieux. Après tout, je vis avec deux chats noirs qui croisent donc constamment mon chemin, si j’étais superstitieux, je serais logiquement condamné à une vie de malheur et d’obscurité.