evisa pour l'Inde

De plus en plus de pays modernisent leurs services gouvernementaux en adoptant une solution technologique entièrement numérisée pour faciliter la vie des citoyens qui déposent une demande de visa électronique. Voyager à l’extérieur de chez soi requiert moins de procédures grâce au visa électronique, désigné également « evisa ». Cette solution permet aux citoyens qui souhaitent se déplacer dans certains pays (comme aux États-Unis, Canada, Inde, ou Australie), d’obtenir d’une manière simplifiée un visa de séjour de courte durée. Voici un aperçu de cette possibilité.

En quoi consiste un visa électronique ?

Un visa électronique est un passeport électronique qui est conçu pour être détecté aisément par un dispositif de contrôle. Cette autorisation gouvernementale officielle comporte plusieurs éléments, tels qu’une puce intégrée et une photographie d’identité numérique.

Ce document certifié indique qu’un titulaire a obtenu l’autorisation d’entrer dans un pays et d’y séjourner. Le evisa a été instauré en remplacement d’un document auparavant délivré à l’entrée d’un pays. Celui-ci peut être demandé par voie électronique (demande en ligne).

L’autorisation est valable quand le but déclaré du voyage concerne une activité commerciale, médicale ou de tourisme.

Lorsque la demande de visa électronique (evisa) a été approuvée, l’autorisation de voyager est transmise par l’État par email. Le demandeur doit l’imprimer et est tenu de conserver en tout temps ce document officiel avec son passeport.

visas électronique pour voyager

Simplifiez-vous la vie pour voyager !

Si vous envisagez de voyager aux États-Unis, au Canada, en Inde, ou dans d’autres pays, il est nécessaire de vous procurer un visa.

Par exemple, l’ambassade de l’Inde dispense aux visiteurs un visa électronique d’une durée maximale de 3 mois. Celui-ci autorise de multiples entrées, ce qui signifie qu’un visiteur peut retourner plusieurs fois dans ce pays pendant la validité du visa, qui s’étend sur 365 jours. Par conséquent, cela représente une considérable flexibilité par rapport aux mesures antécédentes qui s’avéraient plus laborieuses pour les voyageurs.

Procédez en amont pour demander votre evisa

Même si les procédures ont été simplifiées, il est plus prudent de s’y prendre à l’avance pour demander un visa électronique. N’attendez pas 4 jours avant votre départ !

Alors que la procédure est bilingue aux États-Unis et au Canada, dans certains pays, comme en Inde, vous aurez à remplir le formulaire en ligne en anglais.

Numérisez une photo d’identité récente, qui correspond aux dimensions et critères exigés. Il ne faut surtout pas lésiner avec la photographie, car la moindre erreur pourra résulter en un refus.

Évitez de mauvaises surprises en vous adressant directement à une agence. Vous aurez à débourser quelques euros supplémentaires (mais cela vous épargnera bien des soucis). Pour ce faire, acheminez quelques documents et votre passeport à une agence et récupérez votre visa à votre domicile par la poste ou le jour même de votre départ.

Bien préparer son voyage avec un visa électronique

Afin qu’un visa électronique vous soit accordé, vous aurez à démontrer que vous disposez d’un billet de retour daté avant la fin du visa. Ce billet vous sera probablement demandé au moment de l’embarquement dans l’avion, ainsi que lorsque vous franchirez le pays étranger. Prenez le temps de bien préparer tous vos documents (surtout si vous voyagez plusieurs personnes ensemble) et conservez-les soigneusement. Car sinon, vous pourriez vous faire refuser l’entrée dans un pays si vous vous présentez de façon désorganisée.