rôle mélatonine

La mélatonine est l’hormone du sommeil, produite naturellement par l’organisme et régulant le rythme circadien. La mélatonine est produite par la glande pinéale du cerveau. L’hormone du sommeil régule l’horloge biologique, de sorte que le corps “sait” quand il est temps de s’endormir et quand il est temps de se réveiller. La mélatonine est également un puissant antioxydant qui joue un rôle dans la récupération cellulaire. La sécrétion de mélatonine commence à diminuer avec l’âge. Il faut donc encourager la stimulation de cette hormone par une alimentation et des habitudes saines.

La production de mélatonine commence à augmenter lorsque la lumière pénétrant dans la rétine diminue. Cela explique pourquoi l’hormone du sommeil atteint son maximum la nuit et diminue à l’aube. L’hormone du sommeil évolue dès les 3-4 premiers mois de la vie, reste constante à l’âge adulte, puis décline ou cesse totalement d’évoluer à la vieillesse.

La mélatonine, l’hormone de jeunesse indispensable au bon fonctionnement de l’organisme

L’hormone du sommeil influence l’hormone de croissance (HGH) qui joue un rôle important dans la régénération cellulaire et la croissance musculaire. Grâce à ses propriétés antioxydantes, la mélatonine est bénéfique pour l’ensemble de l’organisme. Des études ont montré que la mélatonine bloque l’acide gastrique, soulageant ainsi les symptômes du reflux gastro-œsophagien, tels que les brûlures d’estomac et les nausées.

En outre, les propriétés cytoprotectrices de l’hormone du sommeil pourraient avoir des implications importantes dans le traitement du glaucome ou d’autres affections oculaires. Une faible production de mélatonine affecte indirectement la santé. L’insomnie ou les perturbations des horaires de repos diminuent la résistance de l’organisme aux maladies. Avec l’âge, il est recommandé de compléter la sécrétion de mélatonine par des compléments alimentaires et un régime approprié.

horloge biologique

Comment stimuler naturellement votre hormone du sommeil ?

Tout d’abord, renoncez aux écrans à lumière bleue au moins une heure avant d’aller vous coucher.

  • Thérapies de relaxation sans lumière bleue

Prenez un bain chaud, faites-vous masser ou lisez une demi-heure de votre livre préféré. Vous pouvez combiner les habitudes de relaxation pour un repos superlatif. Un minimum de 20 minutes dans un fauteuil de massage japonais Fujiiryoki, une playlist de musique d’ambiance en arrière-plan et la lecture de quelques pages de votre livre préféré constituent le confort ultime pour un sommeil de qualité. Complétez votre routine de relaxation avec l’aromathérapie. Optez pour des bougies et des huiles essentielles à base de patchouli, de lavande, de cannelle, de bois de santal ou d’extrait de citron ou de thé vert.

  • Aliments propices au repos

Instaurez une routine de pré-sommeil qui vous aide à obtenir un repos de qualité. Ainsi, le dernier repas doit être pris 2 à 3 heures avant le sommeil. Choisissez des aliments riches en mélatonine et consommez-les le soir. Par exemple, une tasse de lait chaud apporte à l’organisme la quantité nécessaire de tryptophane qui augmente la production de sérotonine et de mélatonine. Les cerises comptent parmi les aliments les plus riches en mélatonine. Le potassium et le magnésium contenus dans les bananes favorisent la production de mélatonine.

Les flocons d’avoine contiennent du magnésium et du tryptophane qui régulent la mélatonine. Les pistaches aident à convertir le tryptophane en hormone du sommeil. Les noix, les amandes ou les noix de cajou sont également de puissantes sources de mélatonine. Les tomates, les baies de goji et le gingembre sont d’excellentes sources de mélatonine. Attention, toutefois, à les consommer 2 à 3 heures avant le coucher. Les fruits, le fromage et la viande sont difficiles à traiter par l’organisme.

  • Utiliser intelligemment la lumière

L’exposition à la lumière du soleil donne au corps plus de sérotonine. Cette hormone stimule à son tour la production naturelle de mélatonine. Trouvez donc une activité qui vous permette de rester dehors autant que possible. Prenez un “bain de soleil”. Le matin, avant de commencer vos activités normales, asseyez-vous au soleil pendant 10 minutes.

  • Rideaux tirés ou lumière ambiante

La mélatonine est également appelée “hormone de l’obscurité”. Le manque de lumière influence la sécrétion de mélatonine. La lumière perçue par la rétine est transmise au site de perception du rythme circadien, c’est-à-dire à l’hypothalamus, puis à l’épiphyse où la sécrétion de mélatonine est bloquée. Si vous ne pouvez pas vous endormir avec les rideaux tirés, utilisez une lampe de chevet à la lumière chaude.

L’équilibre de la sécrétion de mélatonine est essentiel pour un organisme sain. Une quantité trop faible de mélatonine dans l’organisme favorise l’insomnie, affaiblit l’immunité et nous rend sujets aux maladies auto-immunes. En revanche, un excès de mélatonine favorise la somnolence diurne, réduit les niveaux d’énergie, la productivité et la concentration.