la méditation

La bioénergétique est affiliée à la biochimie. Digestion, respiration, photosynthèse : elle est destinée à analyser les divers flux d’énergie dans les systèmes vivants et à étudier l’équilibre d’un corps lors de ses contacts avec des éléments extérieurs. Lisez cet article pour apprendre l’essentiel sur les processus de transformation de l’énergie !

La transformation de l’énergie dans les systèmes vivants : le cas du corps humain

Le corps humain utilise les substances organiques présentes dans les aliments, qui sont transformées pour servir d’énergie mécanique ou assurer le fonctionnement du métabolisme. La nourriture absorbée est décomposée par le système digestif en plusieurs composés, classés selon trois groupes : lipides, glucides et protéines.

La digestion s’effectue tout au long du parcours des aliments dans les organes digestifs. Toutefois, la majorité des nutriments sont absorbés par l’organisme au niveau de l’intestin grêle, par l’intermédiaire des cellules entérocytaires qui les absorbent. Ils sont convertis, puis redistribués aux cellules de l’organisme, qui n’ont pas les mêmes besoins. L’utilisation d’une caméra gdv biowell permet de faire un état des lieux de l’état bioénergétique du corps humain.

Vous souhaitez vous procurer ce type d’appareil ? N’hésitez pas à découvrir, par exemple, les produits proposés par la société Quant’Essence. Ouverte au monde, cette entreprise est spécialisée dans le domaine du CEF (correcteur d’état fonctionnel) et met à votre disposition des appareils de dernière technologie : simulateurs bioénergétiques, protecteurs d’ondes, respirateurs…

position dormir

Les processus de transformation de l’énergie : un mécanisme essentiel à la vie

L’opération de transformation énergétique est similaire pour les organismes dits « hétérotrophes » : les êtres vivants qui obtiennent leur énergie grâce à la consommation de substances végétales ou animales. Pour couvrir leurs besoins énergétiques, ils utilisent les constituants organiques présents dans la biomasse et les convertissent en énergie mécanique, calorifique ou électrique.

Le fonctionnement des différents systèmes de l’organisme dépend de la conversion et de la redistribution de l’énergie par les cellules. Sans ces processus de transformation d’énergie, le développement des tissus ne peut pas s’opérer, tout comme les transports membranaires.

Les correcteurs d’état fonctionnel

Les correcteurs d’état fonctionnel, également appelés « plaques de Koltsov », sont des dispositifs permettant de corriger certaines défaillances dans l’organisme. Ils font partie intégrante de la bioénergétique et des processus de transformation de l’énergie. Les dysfonctionnements peuvent être induits par des ondes issues de notre milieu quotidien ou la présence de certains parasites dans le corps. Les scientifiques russes ont développé cette technologie pour lutter contre les effets néfastes de ces éléments, qui pullulent dans notre environnement et ont un impact délétère sur l’équilibre psychique ou corporel.

Centrée sur les processus de transformation de l’énergie, la bioénergétique analyse l’ensemble des interactions entre le corps et le milieu extérieur. Cette discipline permet de diagnostiquer l’état corporel général et d’élaborer des méthodes pour rééquilibrer le métabolisme.