boire thé

Du thé noir au thé blanc, et ce, en passant par le thé vert, chacune de ces boissons a une spécificité particulière. Si le thé noir est connu par son mode de fermentation, le thé blanc, lui, se distingue par sa subtilité. Quant au thé vert, on l’apprécie pour sa puissance curative ainsi que ses composantes qui favorisent la minceur. Néanmoins, quelles que soient vos habitudes de consommation, tous figurent dans la grande famille des thés. Quels sont les bienfaits du thé ? Nous en parlons.

Prévenir des maladies grâce au thé

Commençons par les bienfaits du thé sur la santé de l’organisme. En ce qui concerne le thé vert, en consommer régulièrement permet de minimiser les risques de maladies graves. Cela contribue à préserver les organes tels que les poumons ou l’appareil digestif d’une éventuelle altération. Cette même boisson ne manque pas de nous surprendre. En effet, les habitués ne sont généralement pas sujets à des pics de glycémie, grâce à un composant que l’on surnomme EGCC.

Ces attributs, on les retrouve aussi dans le thé noir qui, soulignons-le, représente 78 % de la production de thé dans le monde. Il faudra cependant noter que cette déclinaison du thé est moins riche en polyphénols. Dans tous les cas, le thé a un effet régulateur sur la pression artérielle. Il est donc excellent pour l’entretien du cœur.

Le thé pour donner un coup de jeune à son organisme

Cette propriété concerne tous les types de thés : blanc, noir, ou vert. L’existence des antioxydants contribue effectivement à la ralentir la vieillesse. Ces éléments vont contrecarrer les actions des radicaux libres. Ils pourront, en parallèle, maintenir le corps en forme et loin de certaines maladies chroniques.

bienfaits thé

Garder sa ligne en consommant du thé régulièrement

Toujours dans une optique bien-être, le thé est à privilégier si on veut perdre du poids. On cite en particulier la performance du thé vert qui, en plus de ses attributs drainant, aide à se débarrasser des toxines.

Alors que la caféine accroît le métabolisme de base en augmentant les dépenses caloriques du corps, les flavonoïdes joueront le rôle de brûleurs de graisse.

Améliorer le fonctionnement de son cerveau

Le thé a des effets stimulants sur la mémoire et le cerveau en général. Selon une étude, cette action sur l’activité cérébrale se ressent après une demi-heure voire une heure après la consommation. Bien que la théine soit quasi similaire à la caféine, le thé n’entrave pas le sommeil.

Toutefois, il est recommandé de ne pas en abuser, et surtout d’en prendre au moins deux heures avant l’heure du coucher. Parmi les composantes du thé, on citera également la L-théanine. Celle-ci permet d’actionner les neurotransmetteurs et ainsi de libérer la dopamine, hormone responsable du plaisir et de la bonne humeur.

Le thé : une véritable découverte pour le palais

D’une manière générale, on reconnaît le thé noir, le thé vert, le thé oolong, le thé blanc et le thé pu erh. Toutefois, ces catégories de thé se déclinent en plusieurs sous-catégories. Si l’on ne citait que le thé vert, il en existe 1 500 déclinaisons, et qui sont, pour la plupart d’origine asiatique.

Ils proviennent du Japon, du Taiwan et de la Chine puis sont vendus de part et d’autre de la planète. Alterner ces boissons et modifier les modes de préparation vous permettront alors d’enchaîner les découvertes sur le plan gustatif.