Qu'est-ce que le clearomiseur et comment le choisir ?

Si vous avez déjà fumé avec une cigarette électronique, il est possible que vous ne vous soyez pas intéressé à ses différents composants. En effet, on n’est après tout pas obligé de savoir comment ça fonctionne pour l’utiliser normalement. Pourtant, avoir certaines connaissances est loin d’être inutile puisque ça vous permettra d’avoir plus de plaisir. On va voir dans cet article à quoi correspond le clearomiseur et quels critères retenir pour le choisir.

Un clearomiseur, qu’est-ce que c’est ?

Le clearomiseur est vraiment une pièce centrale pour votre cigarette électronique puisque c’est la partie haute qui va directement influer sur votre vape. Elle est composée de bas en haut d’un airflow qui permet de régler le débit d’air, un réservoir qui contient le e-liquide, la résistance servant pour la chauffe, le top-cape qui est une bague servant à la fermeture et enfin le drip-tip qui est l’embout où vous déposez vos lèvres. Ainsi, on peut dire qu’il possède plusieurs fonctions (stocker, faire chauffer, régler…), c’est pourquoi il est absolument essentiel au bon fonctionnement de votre cigarette électronique.

Quels sont les critères pour faire son choix ?

La première chose importante à avoir en tête quand on souhaite acquérir un nouveau clearomiseur est de ne pas se tromper de diamètre. Celui-ci doit être en effet égal ou inférieur à votre batterie pour des raisons évidentes d’esthétisme. Ensuite, on trouve différentes tailles de réservoir différentes. Tout dépend de votre utilisation, si vous vapotez beaucoup par exemple, nous vous conseillons d’opter pour une capacité dépassant les 5 millilitres. Car si vous devez remettre du liquide sans arrêt, cela va vite devenir handicapant.

Enfin, il faut savoir qu’il existe principalement deux types de clearomiseurs : ceux qui proposent une inhalation indirecte (proche de la cigarette classique) et ceux avec une inhalation directe (puissance plus importante). On vous conseille la première option si vous débutez, sachant qu’il existe aussi des modèles polyvalents un peu plus onéreux.