emballage écolo made in Japan

Depuis longtemps, le Japon captive l’occident. Entre modernité et tradition, le Japon séduit par l’adaptation de ses coutumes aux problématiques actuelles.
De nombreux pans de la culture japonaise sont attractifs, que ce soit sa langue ou ses différents arts, tels que le furoshiki, l’art du pliage et du nouage du tissu.

Le Japonais, une langue complexe et fascinante

Beaucoup estiment que le japonais est une langue difficile à apprendre. C’est effectivement une langue construite différemment de la nôtre, qu’il est passionnant de découvrir tant à l’oral qu’à l’écrit.

AmazingTalker permet d’apprendre le japonais, ainsi que de nombreuses autres langues auprès d’enseignants qualifiés.

Les cours s’adaptent au niveau, aux moyens financiers et à la disponibilité de l’étudiant. Avec 100 langues enseignées auprès de plus d’un million d’étudiants et un pourcentage de satisfaction de plus de 99%, AmazingTalker est une référence dans l’apprentissage du japonais.

Le furoshiki, un art du pliage du tissu

Le furoshiki est un art ancestral, un véritable “origami du tissu”.

Initialement dédié à la protection des objets de valeurs dans les familles riches, puis du linge dans les bains publics, il a aujourd’hui de nombreuses utilisations.

Remis au goût du jour avec la création de nouveaux tissus et pliages, il revient en force chez les Japonais et commence à être connu en Europe également.

Les objets de toutes formes peuvent être emballés selon des techniques particulières. La taille du tissu varie en fonction de la taille de l’objet à emballer. Cette présentation est très esthétique et personnalisable.

Divers textiles peuvent être utilisés, selon la solidité et l’opacité souhaitées.
Certains motifs du tissu peuvent également avoir une signification particulière, telle que la grue, annonciatrice de bonnes nouvelles, utilisée pour les mariages et les naissances.

emballage Furoshiki

Le furoshiki, alternative écologique

Le furoshiki désigne également le tissu en lui-même, généralement carré, utilisé pour emballer les présents.

Se substituant au papier cadeau, le furoshiki évite un grand gaspillage de papier et est réutilisable, soit par la personne qui offre le présent, soit par la personne qui le reçoit.

Pour être encore plus écologique, il est possible de recycler des vêtements inutilisés pour faire des furoshiki. Ainsi, des écharpes, torchons, draps, etc. peuvent fournir le tissu nécessaire.

Il est également utilisé dans la vie de tous les jours afin de créer des sacs permettant de transporter divers objets. Il est souvent employé au Japon pour faire les courses, emballer des vêtements ou encore transporter un repas, remplaçant ainsi les sacs plastiques.

Le ministère de l’Environnement japonais soutient cet art qui, en plus d’être décoratif, pratique et utile, est écologique.

Les autres arts nippons

Les Japonais pratiquent de nombreux autres arts traditionnels. Il est intéressant de constater que les anciens usages côtoient la nouveauté où sont modernisés. Les traditions telles que le port du kimono ou des masques ainsi que l’art du tableau japonais sont des symboles forts de l’art nippon, anciens, mais encore utilisés de nos jours.