Si vous êtes une personne à mobilité réduite à cause de l’âge, d’un handicap ou d’une maladie, la meilleure décision que vous pouvez prendre est l’achat d’un monte-escalier. Ce dernier est venu pour vous libérer du poids de la dépendance à une tierce personne et de la perte partielle de votre autonomie. Grâce à cette solution technologique vous allez enfin pouvoir reprendre le cours d’une vie normale et aisée. Aujourd’hui, et dans cet article, nous verrons ensemble la mise en place du monte-escalier.

La décision d’achat

Si vous pensez que le monte-escalier est la meilleure solution pour vos déplacements, alors vous voilà prêt pour en acheter un. Maintenant, vous devez vous renseigner au maximum avant de prendre n’importe quelle décision. Soyez conscient de tous les modèles qui existent, choisissez ce que vous jugez pratique et adapté à votre situation. De plus, n’hésitez pas à aborder la question du financement. Si le monte-escalier est cher pour vous, alors vérifiez votre habileté à profiter des aides financières mises à disposition par l’État.

Faire appel à un professionnel

C’est la première étape de ce processus. En ayant recours à une entreprise spécialisée dans le domaine, vous aurez un spécialiste qualifié à disposition. Ce dernier se chargera de prendre les mesures nécessaires et d’avoir un rapport détaillé de votre état de santé. Grâce à toutes ces informations, il pourra donner suite à la conception d’un monte escalier électrique sur mesure et personnalisé. Ceci afin de vous proposer un produit final à la hauteur de vos attentes et qui répond parfaitement à vos besoins.

L’installation du monte-escalier

Une fois que la livraison de votre dispositif est faite, il est temps de l’installer. Vous aurez une deuxième visite du technicien qui s’occupera de cette opération. Il se chargera de commencer par faire les travaux nécessaires pour créer un espace où le monte-escalier sera intégré. Bien évidemment, ce qui contrôle la durée de l’installation est le type de modèle choisi qui varie selon le prix d’un monte escalier. A savoir que le dispositif droit classique est beaucoup plus facile à installer qu’un monte-escalier en colimaçon ou tournant.

Le test de fonctionnement

Maintenant que le monte-escalier est installé, il faudra le tester pour voir s’il fonctionne correctement. A ce moment, le spécialiste se chargera de cette mission et veillera à ce que tout marche comme prévu. Si jamais il y a un souci, il s’occupera de régler sur le champ. Ensuite, le spécialiste prendra le temps nécessaire pour vous expliquer en détail le fonctionnement du dispositif. Saisissez cette chance pour poser toutes les questions que vous avez concernant le monte-escalier. Il répondra à toutes vos demandes.

L’entretien et la maintenance

C’est fait, votre monte-escalier est installé et est fonctionnel. Maintenant, vous êtes en mesure de l’utiliser tous les jours selon vos besoins. Néanmoins, il faut savoir que pour assurer sa durabilité, un monte-escalier doit être entretenu régulièrement. Cela inclut une visite annuelle du spécialiste pour s’assurer que tout est conforme aux normes. De plus, il interviendra pour réparer toute panne potentielle. Il changera aussi les pièces défectueuses et fera un contrôle général du monte-escalier, du rail et du moteur.