Si la lecture est pour beaucoup une passion à part entière, pour d’autres elle rime avec ennui et perte de temps. Pourtant, au-delà de la définition la plus simple de la lecture, il existe un autre monde insoupçonné : l’enrichissement de soi. Un brin intellectuel, un tantinet ardu, mais résolument relaxant, la lecture est un des rares loisirs où l’investissement est moindre comparé au gain.

Stimuler le cerveau et la mémoire avec la lecture

Plusieurs études ont démontré que la lecture stimule véritablement les capacités cérébrales. D’autres encore ont prouvé que certaines maladies dégénératives comme l’Alzheimer pourraient être ralenties grâce à la lecture, sinon les empêcher de se manifester. Cette stimulation effective conserve l’activité du cerveau et l’empêche donc de s’endormir littéralement, ou de vieillir prématurément.

Lorsque les chercheurs affirment que lire aide à stimuler la mémoire, cela signifie en vérité que le cerveau suit une chaine de plusieurs idées. D’une part les personnages et les évènements d’autre part, l’histoire et sa logique en général ou dans les détails. En d’autres termes, le cerveau analyse plusieurs informations et les catégorise. Cette analyse suivie d’une sélection contribue à enrichir la base de données que le cerveau accumule au fil des années. En outre, ce qui est encore plus surprenant, c’est que cet organe crée un nouveau souvenir et par conséquent une nouvelle mémoire à chaque lecture. Ce sont les nouvelles synapses d’un côté. Et d’un autre, la lecture permet de conforter les synapses déjà existantes.

Lire et enrichir ses connaissances

Un livre est un concentré d’informations. Bien que certains aient un contenu fictif, il y a lieu d’améliorer ses connaissances grâce à la lecture. De nouvelles informations transitent par le cerveau. Ce qui est une bonne nouvelle pour se lancer également de nouveau défi. Un livre regorge des renseignements insoupçonnables, des conseils indirects, des astuces et des méthodes intéressantes pour voir la vie autrement.
Les nouveaux vocabulaires fuseront également pour accroître davantage les connaissances. Plus de livres signifient plus de vocabulaires. Bien entendu, la plupart des mots font déjà partie du répertoire quotidien. Mais il s’avère que lire est un moyen d’être éloquent. La lecture peut aborder différents thèmes et de ce fait utiliser un vocabulaire technique. Pour mieux enrichir son répertoire, le choix du livre importe beaucoup.

Enfin, lire c’est aussi améliorer sa capacité rédactionnelle. Il existe un lien étroit entre l’assimilation visuelle et les retombées sur la rédaction. Le style, la cadence d’écriture et la fluidité des phrases auront une influence sur le lecteur.

La lecture, amie fidèle de la concentration

Quand une personne lit, elle se focalise sur le contenu du livre. Que ce soit de la fiction, des faits historiques, une biographie ou une revue de presse, toute son attention est dans le contenu. Lire permet donc d’améliorer la concentration et l’attention. L’humain a tendance à s’éparpiller et à vouloir être multitâche à l’image de la technologie. Par exemple, en seulement cinq minutes, une personne essaiera à la fois de consulter ses SMS et répondre à ses courriers électroniques. En parallèle, il remet de l’ordre dans son agenda. On ne saurait non plus négliger l’utilisation simultanée des réseaux sociaux. Lire permet de casser ce rythme des temps modernes. Cela permet tout simplement de se concentrer sur une seule activité. Une fois plongé dans le livre, le lecteur pourra oublier les autres ouvrages en suspens. Ce n’est qu’une quinzaine de minutes qui est déjà un bel exercice de concentration. Il pourra d’ailleurs instaurer cette habitude de manière régulière pour y trouver son compte.

Un livre, une évasion de l’esprit de la femme

De nature, la lecture est symbole d’évasion et de relaxation. Bien que ceci soit un fait reconnu, le thème abordé par un livre importe beaucoup. Se tourner vers un livre en particulier offre donc la possibilité de ses propres désirs pour évacuer les tensions et briser la routine. Les contenus spirituels sont excellents en cas de baisse de confiance en soi. Les textes plus romantiques accompagneront ceux qui aiment imaginer le scénario. Tout ce qui est technique aide à nourrir le côté intellectuel pour en savoir davantage sur ce qui nous entoure. Au-delà de cette facette enrichissante de la lecture, l’on peut également compter sur elle pour se désabonner temporairement du stress infligé par le train de vie, que ce soit d’ordre familial, conjugal, scolaire ou professionnel. Les livres donnent une nouvelle dimension de l’évasion de l’esprit sans mettre le pied dehors.