Ceux qui s’intéressent à l’histoire et à l’archéologie trouveront en l’Iran une véritable terre de découvertes. Ce pays est connu pour être le berceau de l’un des plus vieux empires orientaux, à savoir la Perse. Ce qui fait que sur son territoire s’élèvent de nombreux vestiges témoignant de son riche passé. Durant un périple dans cette contrée, les routards pourront visiter des sites remarquables comme Pasargades ou Persépolis. C’est aussi une occasion d’admirer des constructions surprenantes telles que le Tépé Sialk.

Que découvrir si vous voyagez en Iran :

Partir à l’assaut de l’ancienne capitale de l’empire achéménide

Ceux qui séjournent en Iran ne manqueront certainement pas de rejoindre Pasargades. Il s’agit d’une ancienne citée perse érigée dans la province de Fars. Elle s’installe sur une chaîne de montagnes nommée Zagros qui s’élève à une altitude de 1 900 mètres. Construite durant le VIe siècle av. J.-C., cette ville fut la première capitale de l’Empire achéménide. Les bourlingueurs qui y feront une halte auront une longue liste de points d’intérêts à visiter. Pour ne parler que des plus célèbres, il y a tout d’abord le mausolée de Cyrus. En continuant leur exploration, Les touristes pourront également admirer la prison le Zendan-é Solaiman ou encore la forteresse de Tall-e Takht. Ces dernières arborent une architecture remarquable d’où transparaît une culture riche et d’une grande diversité.

Faire une halte dans l’antique ville de Persépolis et voir ses sites

Placée sur une plaine de Marvdasht, l’antique Persépolis est le paradis des amateurs d’histoires et des passionnés d’aventure. Autrefois capitale de l’Empire perse, ce site renferme une multitude d’anecdotes des anciens temps. D’ailleurs, elle a été créée en 521 avant J.-C, par le 3e grand roi de l’Empire achéménide Darius. En visitant cette cité, les routards y découvriront d’immenses escaliers et de nombreuses bâtisses destinés aux têtes couronnées. Ces dernières englobent principalement des salles de réception, des trônes et d’autres encore. Toutefois, le plus impressionnant reste la vaste terrasse de 13 hectares sur laquelle ces ouvrages s’élèvent. Cette surface est surtout caractérisée par une double volée de marche ponctuée des vestiges notables. Le tout formant un style architectural qui est absolument époustouflant. En outre, ce site incontournable lors d’un voyage en Iran affiche une importance historique indéniable. D’ailleurs, il figure sur l’inventaire de l’UNESCO depuis 1979.

Explorer l’illustre Tépé Sialk en se rendant dans la métropole de Kashan

Ceux qui font un séjour en Iran pourront rejoindre la ville de Kashan. Cette dernière promet aux voyageurs une expédition sous le signe de l’aventure et de la découverte. Elle tient, en partie, sa renommée de son remarquable site historique. Il s’agit du Tépé Sialk. Âgé d’un peu plus de 7 500 ans, celui-ci fait partie des plus vieilles ziggourats de cette contrée. À noter que sont des types de constructions composés de plusieurs terrasses qui supportent un temple. Par ailleurs, au fil des années, ce site a connu une fouille méthodique. Les archéologues y ont notamment découvert divers éléments témoignant d’une culture riche. Cela englobe principalement divers objets anciens tels que des ustensiles en argile et en os ainsi que des poteries. On y a même trouvé des bijoux, des armes en bronze et en fer.