le sucre candi

Les traditions culinaires sont comme les communautés d’individus. A travers les siècles, elles voyagent s’enrichissent de nouveaux contacts, puis deviennent finalement un jour emblématiques d’une région qui les ont adoptées. La France bénéficie tout particulièrement de sa position géographique centrale dans le monde et de sa capacité commerciale, toujours importante au fil des siècles. De nombreuses spécialités régionales sont donc nées sur la base de recettes lointaines. Voyons ensemble l’histoire du sucre candi.

Les origines du sucre candi

Le sucre candi se présente sous la forme de gros cristaux, souvent transparents et lisses. Les origines du sucre candi sont encore sujettes à débat, mais ce qui est certain, c’est que sa présence est attestée de manière formelle en Iran dès le IXème siècle. D’autres historiens estiment que le nom même de « candi » proviendrait du nom d’une île arabe, où le processus de fabrication de base aurait été inventé il y a plus de mille ans.

D’autres encore affirment que le mot viendrait de l’arabe « qandi » qui signifie « sucre de canne ». Si le débat reste ouvert, quelles que soient les origines réelles du sucre candi, celui-ci est arrivé en Europe à partir du XVIème siècle. Apparemment, le succès de cette confiserie aux multiples usages puisque les témoignages d’utilisateurs se multiplient au fur et à mesure des époques. Au point de devenir incontournable dans des régions telles que le Nord de la France.

processus de fabrication du sucre candi

Comment fabriquer le sucre candi ?

Sur le site leshautsdelices.fr, on trouve un panel de tout ce que le Nord de la France a à nous offrir en termes de spécialités gastronomiques. Ce site qui répertorie des produits comme les bêtises de Cambrai, la bière du Nord, le chou-fleur de Saint-Omer ou la coquille de Noël, est un véritable expert qui a choisi d’intégrer le sucre candi à ses pages car le produit fait réellement partie de la culture locale. Et pas seulement pour ses saveurs sucrées.

La fabrication traditionnelle du sucre candi utile les propriétés de cristallisation lente d’un sirop de sucre très pur. En le chauffant puis en le laissant refroidir sur des fils de lin ou de coton tendus au-dessus de bacs, on voit se former de gros cristaux. C’est pourquoi au siècle dernier, le sucre candi était aussi appelé « sucre à la ficelle ». Sachez aussi que ce sucre est généralement blanc, mais qu’il existe une version brune, obtenue par caramélisation préalable du sirop.

Où trouver du sucre candi de qualité ?

Le sucre candi a tellement voyagé que ses usages sont extrêmement variés. En Grande-Bretagne, on l’utilise pour réaliser des confiseries tandis qu’en Irlande, on l’apprécie pour sucrer l’Irish coffee. Il est d’ailleurs souvent employés pour sucrer les boissons chaudes, alcoolisées comme le vin chaud, ou non comme le thé ou le café. Certains brasseurs ont même eu l’idée d’utiliser ses propriétés pour créer un type de bière très particulier : la faro.

Dans les Hauts de France, le sucre candi est véritablement rentré dans la culture populaire. Non seulement on l’utilise pour certains des usages précités, pour sucrer les bonbons et autres confiseries adorées par les enfants, mais en plus il a été intégré dans la composition de remèdes. Par exemple, en alternant des rondelles de radis noirs et du sucre candi, on peut obtenir un sirop contre la toux très efficace ! Alors n’hésitez pas à visiter le site leshautsdelices.fr pour trouver l’un des meilleurs sucres candis de France et de Navarre !