Le tatouage est apparu dans les pays asiatiques tout particulièrement au Japon, il y a des milliers d’années. Il était pratiqué par les Aïnous lors de rituels culturels très anciens. Le tatouage nippon était un art très spirituel. Malgré sa modernisation au 21ème siècle amenant les dessins à une dimension plus sociale et plus esthétique, le choix des motifs tire toujours ses origines de la spiritualité. En effet, Dragons, Tigres, Carpes Koïs, Phœnix, Serpents ou Démons ne sont pas choisis sans raison. Découvrez alors dans la suite de cet article, la signification de ces tatouages les plus populaires au Japon.

Les tatouages en forme de dragon : la puissance et la protection

Même si leurs existences relèvent beaucoup plus de la mythologie que de la réalité, les dragons sont des créatures fascinantes. Ils sont le plus souvent associés au mal dans les pays occidentaux pour leurs apparences effrayantes, mais tout le monde semble s’accorder sur le fait qu’ils sont la personnification même du mot « puissance ». Pour les Asiates, en plus d’être puissant, un dragon est un animal de bon augure. Il n’hésite pas à apporter chance et protection au sein des foyers.

Alors, pour un Japonais, avoir un tatouage de dragon force le respect et suscite la crainte. En effet, l’âge d’or des dragons en motifs de tatouages asiatiques fut celui de la montée en puissance du système de Yakuza. Les plus influents et les plus forts d’entre eux se les tatouaient sur le corps comme preuve de leurs grandes puissances dans ce monde. Aujourd’hui encore, les dragons restent toujours aussi présents dans le monde du dessin sur le corps, mais pour bien d’autres raisons. Certaines personnes le font par exemple pour ses vêtus de protecteur de foyer ou tout simplement par admiration pour l’animal.

Les tatouages en forme de tigre : le courage et la combativité

tatouage asiatiqueLes tatouages en forme de tigre sont aussi populaires que ceux en forme de dragon. Les mythes les ont toujours opposés dans des duels à mort. Beaucoup de cinéastes chinois et japonais ont d’ailleurs repris l’idée sous forme de film. Et tandis que le dragon représentait la force, le tigre lui était le courage et l’espoir. Beaucoup de Yakuzas se le sont alors fait tatouer. Une façon comme une autre de déclarer la guerre à leur Némésis qui lui aurait peut-être un dragon sur le dos.

Outre les histoires de vengeance, le tigre est également un symbole protecteur pour les Japonais. Ils se font aujourd’hui tatouer ce félin surtout afin de tenir à l’écart les maladies, les démons et les mauvais esprits. Par ailleurs, selon certaines croyances, le porteur d’un tatouage de tigre s’assure une longue vie.

Les tatouages en forme de Carpe Koï : la détermination

La Carpe Koï est un animal aquatique très apprécié de la culture japonaise. Elle symbolise la virilité, la détermination et les valeurs familiales. Il est dit que si vous en prenez soin, elle invitera la chance dans votre demeure et vous aidera à accomplir votre destin.

D’après la légende du Fleuve Jaune, une Carpe Koï ayant remontée les courants et bravée les dangers pour atteindre le sommet de la cascade se transforme en dragon en récompense aux efforts qu’elle a consentis. C’est donc une source de persévérance et de courage.

En somme, le tatouage asiatique s’inspire fortement des mythes et légendes. Chaque motif qui y est présent a une signification bien précise. La moindre des choses serait alors de connaître la symbolique des dessins que vous vous apprêtez à faire mettre sur le corps.