hypnose de régression

La régression est un outil essentiel en hypnothérapie. C’est une des choses qui la distingue de la psychanalyse, car en hypnose vous n’avez pas à parler de votre passé.

Qu’est-ce que l’hypnose de régression ?

L’hypnose de régression ou « hypnose régressive » ne correspond pas vraiment à une technique d’hypnose particulière, elle s’apparente plutôt à un ensemble d’accords qui permettent de remonter dans le passé du sujet, réel ou imaginaire. Ainsi, que vous soyez un observateur ou que vous « reviviez » sous hypnose, vous pouvez revenir à certaines périodes de la vie.

Dans le second cas, l’expérience sera plus forte, car les émotions associées au souvenir seront à nouveau vécues. Par conséquent, vous devez être prudent lorsqu’il s’agit de souvenirs avec des émotions désagréables. Lors de la pratique de l’hypnose de régression, il y a en fait tout un ensemble de choses auxquelles faire attention, comme un chirurgien vérifiant des constantes importantes et appliquant des protocoles avec des étapes et des techniques de base, telles que l’asepsie au préalable. L’instrument ne touche ni ne transcende certains faits spécifiques, les erreurs d’organes et même les incisions ressoudées.

C’est pourquoi il est très important de pratiquer ce type d’hypnose uniquement après avoir reçu une formation appropriée.

L’hypnose

Le souvenir rappelé sous hypnose est-il exact ?

Les gens doivent toujours faire attention à l’interprétation des « souvenirs » sous hypnose, car il y a plusieurs choses qui peuvent perturber l’authenticité historique de ces souvenirs :

Stocké dans notre mémoire perceptive

La première chose qui nous rend difficiles l’accès aux souvenirs mis de côté par la pensée habituelle est la façon dont notre corps acquiert les informations et comment notre cerveau les stocke. Nous observons le monde à travers nos sens (vision, toucher, ouïe, odorat, gout, proprioception, nociception, perception thermique, perception de l’équilibre, perception du temps…).

Selon la nature et l’intensité des émotions que nous ressentons dans les évènements, les pensées ou les rêves, notre cerveau se souviendra de ce que notre corps perçoit à travers nos sens. Ce stockage se produit à plusieurs endroits de notre cerveau et de notre corps. Le processus de la mémoire doit rassembler ces informations pour former une mémoire.

Chaque altération changera la mémoire

Le deuxième phénomène qui affecte notre mémoire est que nous sommes des créatures plutôt que des nombres. L’information est principalement stockée dans notre corps sous forme chimique par nos neurones. Chaque fois que nous nous souvenons d’un évènement, d’un ensemble de perceptions et de sensations, notre cerveau et notre corps reproduisent au mieux nos perceptions, tout comme dans les versions précédentes de la mémoire.

Pourquoi parle-t-on de retour ?

Nous disons « retour à l’hypnose », car lorsque le sujet revit des évènements passés sous hypnose, il les revit avec ses perceptions, ses souvenirs et ses pensées ou ses souvenirs subconscients de l’époque. Ainsi, si une personne de 40 ans régresse sous hypnose à l’âge de 10 ans, ce ne sera pas la personne de 40 ans sur la peau de l’enfant, mais la personne de 10 ans dans le corps de 40 ans. Lors de l’expérience, le sujet (pour lui) a bien son âge au moment de l’évènement mémoriel. C’est pourquoi nous utilisons le terme « retour ».