numéros à tarification

Sur le marché de la télécommunication, il y a différents types de numéros. Il y a les numéros spéciaux, les numéros géographiques, les numéros nationaux, les numéros surtaxés, les numéros courts, etc. Les plans tarifaires appliqués pour chacun de ces types de numéros sont différents. Il est donc possible qu’appeler un numéro est plus cher qu’un autre. Ce prix est encore plus élevé si les numéros à appeler sont à l’étranger. Heureusement, il existe désormais des technologies qui permettent de réduire le cout des appels. Zoom sur les numéros surtaxés et les numéros courts.

Les numéros à tarification « surtaxée » ou « majorée »

Les numéros surtaxés sont des numéros utilisés par des éditeurs ou des prestataires de services particuliers. Ils servent de numéro de vente de contenus ou de services spécifiques par voie téléphonique. Cela peut être une vente de billet, un renseignement, une prévision météorologique, une prévision astrologique, etc. Le prix de ces appels est recouvert via une surtaxe prélevée directement sur la facture de l’opérateur de service téléphonique de l’appelant. Ces numéros sont proposés avec dix chiffres et ils commencent par 081, 082, 0809.

Petit historique

numéros courtsDébut octobre 2015, la facture relative au prix du service donné par le publiciste est mise sur le compte de l’appelant. Elle est considérée comme un supplément de la tarification « normale » de l’appel. De cette manière, la communication vers les numéros hors surtaxe ou surtaxés sera soustraite du quota mensuel des forfaits limités en durée. Elle est aussi intégrée dans les forfaits illimités en durée, de la même manière que n’importe quel autre appel vers un numéro fixe géographique ou non géographique. Plusieurs éléments peuvent déterminer la valeur de l’appel en surtaxe à savoir la durée de l’appel ou encore la zone géographique de la provenance de l’appel. C’est justement pour cela que l’on a créé des sites permettant de faciliter les appels pour les numéros surtaxés depuis l’étranger. Ces plateformes sont utilisables depuis n’importe quel pays étranger et elles acceptent les paiements par carte de crédit en général.

Les numéros courts, c’est quoi ?

Les numéros courts sont des numéros qui sont composés de seulement 4 ou 6 chiffres. Dans la plupart du temps, ils sont utilisés par des entreprises. Ce sont des petits chiffres faciles à retenir mais aussi à composer. Ils sont faits pour permettre aux usagers d’avoir accès à des services plus rapidement et plus aisément.

Les numéros courts sont aussi très faciles à identifier. Cela permet à une entreprise d’avoir une visibilité plus optimisée. Il s’agit également d’une manière facile de dynamiser une marque.

Il est possible d’utiliser un numéro court pour un service client, un numéro d’accueil, un SMS surtaxé, une hotline ou encore le renseignement téléphonique. Néanmoins, il faut noter qu’un numéro court ne peut s’adapter à n’importe quelle structure tarifaire.

L’utilisation de chaque numéro court est alors bien définie. Un numéro à 4 chiffres qui débute par 3 correspond à un numéro de Service à Valeur Ajoutée ou SVA. S’il est composé de 6 chiffres qui commencent par 116, il convient à des services à valeur sociale harmonisée, plus connus sous le nom de « numéros d’aide d’urgence ».  Un numéro à 6 chiffres commençant par 118 répondra aux services de renseignements téléphoniques. Pour les numéros à 4 chiffres qui débutent par 10, ils sont utilisés pour les services des opérateurs réseaux.

Appeler ces numéros courts, comme appeler les numéros surtaxés depuis l’étranger est généralement difficile si l’appelant n’utilise pas un site particulier. Celui-ci facilite la communication et permet de faire des demandes de services divers sans forcément se trouver en France.