Le recours à un crédit est une option rapide et courante pour réaliser un projet. Pas la peine de faire des années d’épargne, vous pouvez tout simplement faire votre demande auprès de la banque. Mais voilà, il n’y a pas qu’un seul type de prêt bancaire. On a l’opportunité de choisir entre plusieurs options possibles, parmi lesquelles il y a le crédit personnel. Mais comment doit-on faire si l’on souhaite financer ses achats grâce à un crédit personnel ?

Ce que vous devez savoir sur le crédit personnel

Opter pour un crédit personnel est la seule alternative pour certains emprunteurs de financer leur projet. Comme son nom l’indique, c’est une somme octroyée pour une utilisation personnelle. Avec ce genre d’emprunt, vous n’avez pas de justificatif d’utilisation du capital à verser à la banque. Les procédures sont donc moins contraignantes par rapport à d’autres types de prêt bancaire. Vous pouvez utiliser le montant qui vous sera octroyé comme bon vous semble. Mais en échange de cette absence de suivi de la part des banques, sachez que votre taux de crédit sera beaucoup plus important.

Savez-vous qu’il y a différents types de crédit personnel ?

Avant de faire votre demande de crédit personnel à la banque, savez-vous que le crédit personnel peut se décliner en deux sortes ? Tout dépendra du genre de projet que vous avez l’intention de réaliser. Il y a entre autres le prêt classique dont la somme sera libérée en un seul bloc sur votre compte courant. C’est idéal pour la réalisation d’un projet important. Les délais de recouvrement varieront selon l’importance dudit capital et le profil de l’emprunteur.

Pour une réserve d’argent cependant, on vous conseille davantage le crédit renouvelable. C’est un crédit personnel qui se libère tous les mois. Il vous donne droit à un petit capital, à savoir entre 500 et 6 000 euros. Le contrat dure au minimum 12 mois reconductible tacitement et au maximum 60 mois pour les emprunts de plus de 3 000 euros. C’est le genre de prestation bancaire qui est nécessaire non seulement pour les petits projets, mais aussi pour le règlement de certaines factures et pour les acheter avec un credit personnel.

Les éléments à prendre en compte dans le choix de son prêt personnel

Choisir le bon crédit personnel ne dépend pas uniquement du type de projet à financer. Il faudra aussi prendre en compte votre profil emprunteur et vos possibilités d’endettement. Pour les chômeurs par exemple, le recours à un crédit personnel classique est impossible. Ils ne présentent pas assez garantis pour assurer le recouvrement de la dette et des intérêts. Par contre, le crédit renouvelable est à la portée de ces emprunteurs. Ils peuvent même demander plus de 3 000 euros à condition d’avoir une caution solidaire à leur côté. Le crédit revolving présente un autre avantage. Les mensualités varient en fonction de votre manière de gérer votre réserve d’argent. Vous n’aurez à payer que la différence entre le plafond demandé à la banque et la somme que vous avez utilisée. Autrement dit, si vous n’avez pas touché au capital pour ce mois, vous n’aurez rien à régler.

Trouver le meilleur établissement pour son crédit personnel

En tous les cas, vous pouvez prétendre à un crédit personnel en ligne ou auprès des établissements de prêt classiques. La première alternative est bien plus prisée par les emprunteurs actuellement. C’est dû non seulement à la modicité des offres, mais aussi la rapidité de prise en charge. En faisant une demande en ligne, vous vous facilitez les choses. Il suffit d’un formulaire et de quelques clics pour prétendre à une offre.

Attention toutefois, les banques n’accordent pas ce genre d’emprunt au premier venu. Dans la mesure où elles ne peuvent pas surveiller l’utilisation du capital, elles sont plus exigeantes quant à la qualité des profils emprunteurs. Certains vont jusqu’à dire que le crédit personnel est réservé à des élites. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, peaufiner votre demande et votre profil emprunteur : passer par des simulations, comparer les offres, proposer de bonnes garanties de remboursement, utiliser des documents récents comme justificatifs et vérifier les conditions d’emprunt avant de souscrire