Le thé japonais est l’une des infusions les plus reconnues dans le monde, principalement en raison de la qualité des différents types de thé vert qui y sont produits. Actuellement, le Japon occupe la neuvième place dans le classement des pays producteurs, après l’Argentine et avant le Bangladesh.

Les principales régions productrices de thé japonais

  • Tokyo : autour du Mont Fuji
  • Shizuoka : où l’on produit du thé vert comme le Sencha et le Bancha.
  • Kagoshima : où l’on produit du thé vert comme le Sencha et le Bancha.
  • Kyushu : où l’on produit le thé vert Sencha et Bancha
  • Okabe : production de thé vert Gyokuro
  • Uji : où sont produits les thés verts Matcha, Gyokuro et Sencha.

Bien qu’à l’origine en raison de l’héritage chinois le thé était récolté à la main, aujourd’hui, presque toutes les plantations de thé au Japon récoltent leurs feuilles avec des machines. Cela permet que, avec le processus de fixation, le thé obtienne une saveur très caractéristique avec des notes de légumes, comme les algues et les épinards.

Bien que le thé vert soit la variété la plus produite et la plus reconnue au Japon, de plus en plus de producteurs sont aujourd’hui encouragés à produire du thé noir.

Comment préparer le thé japonais ?

Pour préparer du thé japonais de manière authentique, il est recommandé de se procurer une théière japonaise. En quoi diffère-t-elle de la théière traditionnelle ? Dans la forme : elle possède une poignée latérale que l’on tient avec toute la main. De plus elles sont fabriquées à partir de différents matériaux nobles, comme l’argile ou la porcelaine.

Le thé japonais peut être préparé de plusieurs façons et dans tous les cas, vous avez besoin d’ustensiles spécifiques. Si vous voulez préparer du thé vert matcha, vous aurez besoin d’un chawan (un grand bol) et d’un chasen (fouet en bambou). Comment faire ? Suivez les étapes suivantes :

  1. Prenez une cuillère à café de thé matcha et versez-la dans le bol.
  2. Versez de l’eau chaude à 80º sur le thé matcha.
  3. Avec le fouet en bambou, fouettez vigoureusement le thé pour obtenir une consistance mousseuse.
  4. Vous pouvez boire directement dans le chawan, ou, si vous voulez le partager, versez le thé dans un pichet ou une théière supplémentaire et versez le mélange d’eau et de thé en poudre dans des bols, c’est prêt à boire !

Pour plus d’informations sur la préparation du thé matcha, visitez le site spécialisé.

thé japonais

Bienfaits et propriétés du thé japonais

Si l’on parle de thé japonais, on parle surtout de thé vert (ancrer thé vert avec wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9_vert), la variété la plus produite au pays du soleil levant. Et si l’on parle du thé vert japonais, il faut parler des qualités antioxydantes que confèrent certains composés chimiques du thé, comme les polyphénols et les catéchines.

Ces propriétés antioxydantes sont celles qui contribuent à réduire l’action des radicaux libres et à protéger nos cellules de manière naturelle, c’est pourquoi elles aident à prévenir les maladies, comme le cancer.

D’autre part, le thé japonais, et notamment le thé vert, est utile pour réduire les taux de cholestérol et de triglycérides, améliorant ainsi la circulation sanguine. En outre, il contribue à réduire le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires.

Une autre qualité de ce type de thé japonais est son apport en théine, qui stimule le système nerveux, nous maintient éveillés et nous active lorsque nous en avons le plus besoin.