Nous aimons toutes arborer des accessoires personnalisés et customisés. Côté voiture, que pouvons-nous personnaliser ? La plaque d’immatriculation peut-elle être agrémentée de stickers ou de couleurs ? S’il est facile de personnaliser la carrosserie de sa voiture à son goût, il y a un élément sacré à ne jamais toucher : la plaque d’immatriculation. Et si dans les films, les plaques personnalisées sont courantes, dans la vie réelle, les forces de l’ordre sont particulièrement pointilleuses sur le respect des lois. Avant de toucher à votre plaque, vous devez connaître les limites à ne pas dépasser. Zoom sur la personnalisation de la plaque d’immatriculation.

Personnalisation de plaque d’immatriculation : les autocollants autorisés

En France, les conducteurs ont le droit d’apposer le logo de leur région sur leur plaque, à condition de respecter l’original, de disposer de plaques homologuées et de ne jamais masquer les numéros de la plaque d’immatriculation. Quoi qu’il en soit, vous pouvez choisir le logo et le numéro du département que vous allez placer à droite sur votre plaque de voiture. Selon vos envies, équipez-vous d’un autocollant pour plaque d’immatriculation CZ ou de l’indémodable sticker corse. Sur des sites spécialisés, vous aurez en effet un vaste choix parmi des stickers pour plaque d’immatriculation correspondant à différents pays européens et non européens, les départements et la possibilité de personnaliser ces stickers de plaque. Pour un rendu plus girly, vous avez même la possibilité de trouver des stickers roses !

Autre point essentiel à retenir : les stickers des clubs de foot et des autres associations ne sont ni officiellement interdits ni autorisés sur la plaque d’immatriculation, ce cas est en effet un peu flou. Certains policiers peuvent vous donner une amende, tandis que d’autres feront l’impasse. Pour ne courir aucun risque, il vaut mieux poser vos stickers sur la carrosserie :

  • là où la pose d’autocollant est officiellement autorisée,
  • là où il ne dérangera ni les policiers ni les autres conducteurs.

En ce qui concerne les deux-roues, les lois restent les mêmes. En d’autres termes, vous pouvez choisir un autocollant de logo régional selon vos envies. Par contre, il faudra choisir une plaque claire et visible, sans numéro ni marqueur caché ou illisible.

personnalisation plaque d'immatriculation

Plaque d’immatriculation customisée : ce que dit la loi

Si les autorisations concernant les autocollants sont très strictes, les personnalisations (forme, matériau, couleur, police d’écriture…) le sont encore plus. Si vous ne souhaitez pas être sanctionné d’une amende, informez-vous auprès du Ministère de l’Intérieur pour n’importe quelle retouche que vous souhaitez faire sur votre plaque d’immatriculation et confiez tout changement à un professionnel.

En effet, les plaques d’immatriculation françaises suivent une disposition très standardisée. Cela concerne aussi bien les mesures que la couleur et la forme. Par ailleurs, chaque plaque est différente selon le véhicule : 2 roues ou 4 roues.

Dans le cas où vous envisageriez de refaire votre plaque avant ou arrière, il faudra toujours les commander chez un prestataire homologué par le Ministère de l’Intérieur.

Plaque d’immatriculation personnalisée : ce que tolèrent les forces de l’ordre

Vous souhaitez personnaliser votre plaque d’immatriculation ? Bonne nouvelle ! Les forces de l’ordre tolèrent souvent les petits textes sous la plaque. Par contre, ils ne doivent en aucun cas attirer l’attention des automobilistes et cacher des informations essentielles.

Vous avez particulièrement à cœur d’ajouter une touche originale et personnelle de décoration sur votre véhicule ? Pourquoi ne pas exploiter les autres espaces de votre voiture (la carrosserie ou l’intérieur) ? Un autocollant sur la portière et des dossiers de sièges auto personnalisés sont à la fois stylés et décoratifs. Ils ne vous vaudront aucune amende.