hype streetwear

Le streetwear est par définition issu des usages de la rue. Ses codes sont donc en perpétuelle évolution et toujours inspirés par les pratiques de tout un chacun. C’est justement cette adaptabilité qui en fait l’un des courants vestimentaires les plus féconds, toujours prêt à intégrer dans ses canons les caractéristiques d’une époque ou d’une société. Le streetwear ne mourra jamais car, tel le phénix, il prolifère toujours sur ses propres cendres pour renaître encore plus fort.

En ces temps de pandémie, la colère monte dans les quartiers défavorisés. Même le droit au travail est aujourd’hui remis en question et nombreux sont les working-man qui prennent le chemin de la contestation pour sauvegarder leurs modes de vie. La mode les entend et elle inclut désormais sur ses podiums les fameuses vestes réfléchissantes qui constituent l’outil de sécurité basique mais indispensable de nombreux travailleurs. Au point de devenir un véritable symbole d’émancipation vestimentaire. Explications.

Le vêtement réfléchissant, quand la rébellion se fait bling-bling

Avec la montée des protestations précédant la pandémie de Covid 19, on a vu fleurir de nombreux rassemblements de par le monde, dont le plus emblématiques des deux dernières années fut sans doute celui des Gilets Jaunes en France. Ces travailleurs sont montés à Paris affublés de ce qui représente l’implication des masses dans le travail et qui est désormais associé pour de nombreuses années à la contestation : les vestes réfléchissantes.

Cet usage du gilet fluo avait un but particulier dans le cadre des manifestations : être vu et reconnu par l’État. Dans le monde du travail, cet accessoire est un élément de sécurité catégorisé, ici il a été transformé en étendard flamboyant et en vecteur d’identité. La mode s’est donc emparé de ces jolies vestes réfléchissantes pour porter haut les couleurs de la rébellion et offrir à toute une génération la possibilité de se reconnaître, de se montrer et de crier au monde sa colère en illuminant la rue de sa présence.

veste réfléchissante

Des stars qui brillent sous les sunlights

Comme toujours, la mode a besoin de vecteurs puissants pour prospérer. Lorsque de nouvelles idées apparaissent sur le marché, elles doivent être adoubées par un certain nombre de relais médiatiques omniprésents pour espérer convaincre un maximum de leurs followers. Pantalons, doudounes et vestes réfléchissantes ont immédiatement trouvé leurs partenaires de marque chez les acteurs du show-biz américain, venus de divers horizons.

Les rappeurs furent parmi les premiers à les adopter. Lil Wayne, Travis Scott ou encore Drake ont associé fièrement ces tenues fluo à leurs baskets au cours de concerts ou à l’occasion d’interviews très suivies, contribuant à la diffusion de cette mode qui ne fait pas semblant. Influenceurs et stars de télé-réalité leur ont emboîté rapidement le pas, comme Kylie Jenner, qui ont achevé de démocratiser ce courant et l’ont propulsé parmi les plus appréciés des jeunes urbains de toute la planète.

Les vestes réfléchissantes, le must have de l’hiver

Face à l’indiscutable succès de cette mode streetwear par excellence, les grandes marques n’ont pu faire autrement que de suivre le mouvement et proposer elles aussi leurs déclinaisons de vestes réfléchissantes. Certaines comme Louis Vuitton ont cherché à marier des matières considérées comme nobles, croco, jersey ou cachemire avec le fluo mais elles n’ont pas su convaincre la jeunesse pour qui ces dinosaures du prêt-à-porter ne sont plus les horizons indépassables de l’élégance.

Au contraire, ils préfèrent ses tourner vers des distributeurs qui leur ressemblent comme par exemple le site Tenshi. Ici, on trouve des pantalons, des doudounes ou des vestes qui sont le résultat de l’œil aiguisé de créateurs issus de la culture d’en bas. C’est exactement ce que recherchent les jeunes qui se reconnaissent dans les coupes osées, le choix des matières et le design des courbes. Un véritable fournisseur issu de leur milieu et qui connaît leurs appétences !