bee wrap

L’heure est depuis quelque temps aux actes responsables, et en matière d’écologie, ce ne sont pas les options qui manquent quand on veut réellement bien faire. L’une d’elles est la création d’emballages écologiques qui peuvent servir plusieurs fois, avec des matières naturelles et renouvelables comme la cire d’abeille. Si vous êtes déjà porté sur le bricolage ou la fabrication de choses par vous-même et par vos propres moyens, vous aurez sûrement du plaisir à découvrir les astuces pour faire les bee’s wraps. Et même si vous n’êtes pas fan du « faire par soi-même », vous ne manquerez pas d’apprécier la facilité avec laquelle on peut réaliser des emballages non dangereux pour l’environnement.

La cire d’abeille et les emballages écologiques : à quel moment se fait la jonction ?

DIY bee wrapLes nombreuses propriétés de la cire d’abeille et ses divers avantages sur les plans sanitaire, alimentaire et cosmétique sont assez bien connus. Mais, elle n’est pas qu’utile dans ces domaines. La cire d’abeille occupe également une place de choix dans la fabrication de moyens de conditionnement ou de conservation de divers produits alimentaires. Appelés bee’s wraps, ces « emballages » servent, selon le cas, de substitut aux films alimentaires en plastique, au papier alu ainsi qu’au cellophane. Ils permettent de recouvrir le beurre, le fromage et les récipients contenant divers aliments. Leur utilisation est une meilleure alternative aux couvercles hermétiques puisqu’ils favorisent le passage de l’air et augmentent par conséquent la durée de conservation des aliments. Ils peuvent servir à emballer tout ce qui n’est pas chaud (autrement, la cire d’abeille fondrait) et ils peuvent être utilisés pendant 3 à 4 mois au moins avant d’être recyclés. La cire d’abeille sert également à fabriquer des sachets destinés à conserver des aliments secs.

Mais, comment se font les bee’s wraps?

Les bee’s wraps sont des carrés de tissus que l’on enduit de cire suivant un certain principe. Vous pouvez les faire vous-même à la maison et vous n’avez d’ailleurs pas besoin de grand-chose pour y arriver. Il vous suffit en effet de vous trouver du tissu en coton propre (non traité) de la taille qui vous convient, des ciseaux, un fer à repasser, des feuilles de papier cuisson et des paillettes de cire d’abeille. Cette cire doit être blanche, et si ce n’est pas le cas, il vous suffira de l’exposer au soleil et à l’air libre pendant un certain temps avant de l’utiliser.

En ce qui concerne le procédé de fabrication même du bee wrap, il vous suffira dans un premier temps de placer votre tissu sur une surface plane propre et d’y étaler la cire d’abeille. Ensuite, vous placez ledit tissu entre deux feuilles de papier cuisson et vous repassez les côtés pile et face de l’ensemble avec votre fer sans trop d’insistance. L’objectif est de bien faire adhérer la cire au tissu. Dès que l’adhérence est faite, vous pouvez retirer les feuilles de papier cuisson et vous aurez obtenu votre emballage ou bee’s wrap.
La qualité du tissu importe, et il est préférable d’utiliser du tissu coton pour éviter toutes autres formes de contamination de l’emballage. Pour rester résolument écolo, vous devez veiller à acquérir la cire d’abeille qui ne contient aucun pesticide et à utiliser vos vieux tissus, mais propres.